Vous êtes ici

Hockey sur glace

Mike McNamara n'est plus l'entraîneur du HC Bienne!

Le conseil d'administration du HC Bienne a décidé samedi matin de se séparer de son entraîneur principal Mike McNamara. C'est le directeur sportif Martin Steinegger qui le remplace par intérim.

Mike McNamara a été démis de ses fonctions samedi matin (photo Keystone)

Mike McNamara n'aura passé qu'une année à la tête de la première équipe du HC Bienne. Successeur de Kevin Schläpfer après le licenciement de ce dernier en novembre 2016, l'entraîneur montréalais de 68 ans a été démis de ses fonctions samedi matin, au lendemain d'une défaite 3-0 à la Tissot Arena face au Kloten de... Kevin Schläpfer. La médiocrité des résultats ainsi que la manière dont les matches ont été perdus ont conduit à cette décision, explique la direction du club seelandais dans un communiqué.

«L’équipe évolue de manière trop inconstante depuis plusieurs semaines», a déclaré le directeur général Daniel Villard à nos confrères du Bieler Tagblatt, quelques minutes après l’annonce de la décision. Les mauvaises prestations lors des matches contre Zoug il y a dix jours (1-4) et vendredi contre Kloten (0-3) ont pesé lourd dans la balance. «L’équipe a mis trop peu d’émotions dans son jeu», a-t-il convenu.

Le président du conseil d’administration Patrick Stalder a pris la parole devant l’équipe samedi matin pour lui annoncer la nouvelle. «C’est l’équipe qui a échoué, par l’entraîneur. Mais nous ne pouvons pas remplacer l'ensemble de l’équipe», enchaîne Daniel Villard, qui attend une réaction des joueurs dès samedi soir à Langnau. «Ils sont maintenant mis au défi. Nous attendons une réaction de leur part.»

Le club biennois a l’intention de continuer sa collaboration avec Mike McNamara en lui proposant une fonction au sein de son mouvement juniors. Des informations suivront à la suite des discussions qui auront lieu les prochaines semaines.

Martin Steinegger à la barre
En attendant de dénicher son nouvel homme fort, le club biennois a décidé de confier les rênes de l’équipe à Martin Steinegger. Ce n’est pas la première fois que le directeur sportif biennois prend place sur le banc de la première équipe, lui qui avait déjà assisté Kevin Schläpfer par le passé. L’entraîneur assistant Anders Olsson conserve son poste et la possibilité de le nommer entraîneur en chef n'a, selon Daniel Villard, pas été évoquée. 

En prenant la décision de placer «Stoney» sur le banc, la direction veut donc se laisser le temps de trouver l’homme idéal, dont on peut supposer qu’il signera un contrat jusqu’au terme de la saison 2018/19. «Nous sommes flexibles à ce sujet», réagit Daniel Villard. «Mais il est peu probable qu’un candidat potentiel qui répond à nos attentes accepte de ne signer que jusqu’à la fin de saison en cours.»

Selon le directeur général du HC Bienne, aucune recherche active n’a été effectuée au cours des derniers jours. «Quelques entraîneurs nous ont contactés, c’est vrai. Mais jusqu’à présent nous n’avons pas eu de discussions avec eux.» Cela ne saurait désormais tarder. / CK

Articles correspondant: Sport »