Vous êtes ici

Hockey sur glace

Bienne plus fort que la fatigue

Les jambes lourdes, les Seelandais ont d’abord souffert pendant 40 minutes avant de déborder Genève-Servette en troisième période, le but victorieux de Toni Rajala tombant à 21 secondes du terme d'une rencontre remportée 5-4.

lk/Entre deux équipes qui ont dépensé beaucoup d’énergie pour s’imposer la veille – Bienne à Lausanne en prolongation et Genève-Servette contre Berne –, celle qui a su le mieux gérer son effort a raflé la mise samedi soir. Et dans cet exercice particulier, ce sont les Seelandais qui sont sortis vainqueurs 5-4.

Pourtant, pendant 40 minutes, les hommes de Mike McNamara ont paru bien plus émoussés que ceux de son confrère Craig Woodcroft. Mené 1-3 à deuxième pause, avec un rouleau pour Jonas Hiller sur 1-1 du Canado-Suisse Tim Traber (17’38), le HC Bienne a profité de l’effondrement physique des Genevois pour revenir à la charge en troisième période, avec Jacob Micflikier (deux buts) et Philipp «Magic» Wetzel (deux superbes passes) à la baquette.

Après le 4-3 de Jason Fuchs (49’36), son premier but en match officiel avec les Seelandais, les Aigles semblaient ne plus avoir les forces nécessaires pour revenir. Il faudra toute l’abnégation de Cody Almond, épaulé par Nathan Gerber, pour quand même faire douter le public biennois. Dans un dernier rush rageur, avec les jambes qui brûlent, le Finlandais Toni Rajala a finalement offert la victoire au HCB à 21 secondes du terme de la rencontre.

Après avoir affronté Berthoud (1re ligue) mardi en seizièmes de finale de la Coupe de Suisse, les Seelandais se taperont un solide week-end, avec un déplacement vendredi à Zurich et la visite du CP Berne de Gaëtan Haas samedi à la Tissot Arena.

Davantage de développements dans nos éditions print et epaper de lundi.

 

Bienne - Genève-Servette 5-4 (1-1 0-2 4-1)

Tissot Arena: 4867 spectateurs.

Arbitres: Hebeisen/Prugger; Kaderli/Kovacs.

Buts: 12’19 Micflikier (Earl, Pouliot, à 5 contre 4) 1-0. 17’38 Traber (Romy, Fransson) 1-1. 23’58 Loeffel (Simek, Tömmernes) 1-2. 34’50 Spalling (Gerbe, Tömmernes, à 5 contre 4) 1-3. 42’37 Micflikier (Fey, Sutter) 2-3. 45’37 Micflikier (Jecker, Wetzel) 3-3. 49’36 Fuchs (Wetzel) 4-3. 54’40 Almond (Gerbe) 4-4. 59’39 Rajala (Forster) 5-4.

Pénalités: 5 x 2’ + 1 x 10’ (Pouliot) contre Bienne; 6 x 2’ contre Genève-Servette.

Bienne: Hiller; Maurer, Kreis; Fey, Forster; Steiner, Jecker; Suleski; Joggi, Earl, Rajala; Pouliot, Sutter, Micflikier; Wetzel, Neuenschwander, Fabian Lüthi; Schumtz, Fuchs, Pedretti; Nussbaumer.  

Genève-Servette: Descloux; Leoffel, Tömmernes; Jacquemet, Fransson; Vukovic, Mercier; Bezina;  Gerbe, Almond, Spalling; Wick, Romy, Simek; Schweri, Richard, Maillard; Rubin, Hasani, Holdener; Traber.

Notes: Bienne sans Hächler (blessé), Diem, Dufner, Valentin Lüthi ni Tschantré (tous convalescents). Genève-Servette sans Antonietti, Bays, Chuard, Douay, Impose, Leonelli, Massimino, Mayer (tous blessés), Petschenig, Weisskopf (surnuméraires), Riat (camp des Washington Capitals) ni Rod (camp des San Jose Sharks). Touché à une cuisse, Maurer ne revient plus au jeu après le premier tiers, tout comme Loeffel après avoir reçu un puck au visage (54’11). Tir sur le poteau de Loeffel (48’44). Temps mort demandé par Genève-Servette (59’39). Genève-Servette sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (59’39 à 60’00). Micflikier et Loeffel désignés meilleurs joueurs de leur équipe.

 

Articles correspondant: Actualités »