Vous êtes ici

Servette tient tête aux Young Boys

Super League: YB accroché, Saint-Gall peut en profiter

Servette et Young Boys ont fait match nul 1-1 lors de la 27e journée de Super League. A Saint-Gall d'en profiter mercredi...

(ats) Le Servette FC demeure la seule équipe de Super League à n’avoir pas concédé la défaite cette saison devant les Young Boys. Malgré une défense de fortune, les "Grenat" ont parfaitement tenu le choc pour cueillir un point amplement mérité.

Ce score de 1-1 qui a sanctionné les débats à la Praille fait l’affaire du FC Saint-Gall. La formation de Peter Zeidler peut s'emparer seule de la tête du classement si elle gagne ce mercredi à Neuchâtel. En cas de succès, les Saint-Gallois aborderont le quatrième et dernier tour avec deux longueurs d’avance.

Malgré une emprise très marquée, les Young Boys ne peuvent pas s’estimer lésés avec ce résultat. Dans ce match que les deux équipes ont terminé à dix après les expulsions de Jean-Pierre Nsame (72e) et de Jérémy Frick (86e), les Servettiens ont eu la malchance de concéder l’égalisation sur une malheureuse déviation de Boris Cespedes (58e) trois minutes seulement après l’ouverture du score de Koro Koné sur pénalty et de voir une frappe de Kastriot Imeri détournée sur le poteau par David Von Ballmoos (77e). Oui, cette rencontre aurait pu tourner dans les deux sens. Elle a, en tout cas, proposé un spectacle de choix aux 1000 spectateurs présents

Privés des trois quarts de leur défense - Steve Rouiller était suspendu, Vincent Sasso et Dennis Iapichino blessés -, les Genevois livraient sur le papier un combat perdu d’avance face à la deuxième meilleure attaque de la Super League. Ils devaient toutefois témoigner d’une réelle vaillance avant le repos pour ne concéder qu’une seule véritable occasion aux Bernois, une reprise de Nsame qui trouvait le poteau sur un centre de Jordan Lotomba (32e).

Deux minutes après cette alerte, les Genevois se procuraient à leur tour deux chances en or par Koro Koné et par Christopher Routis, dont la tête était sauvée sur la ligne par Nsame. Ce fut pour le buteur son plus beau geste d’une soirée à oublier avec ce rouge dicté par la VAR pour une altercation avec Anthony Sauthier.

Avec quatre nuls en quatre matches, le Servette FC n'a pas adopté le rythme du sprinter depuis le restart. Mais à chaque fois, la jouerie présentée fait oublier la frustration que peut susciter cette absence de victoire. Avec Gaël Ondua et Timothé Cognat, Alain Geiger peut s'appuyer sur deux demis en mesure de peser vraiment sur le jeu. Le Camerounais et le Français espèrent le réveil de Miroslav Stevanovic, bien transparent face aux Young Boys, pour que leurs efforts trouvent très vite un juste salaire.

Articles correspondant: Actualités »