Vous êtes ici

National League: Fribourg leader

Fribourg nouveau leader, Genève perd aux tirs au but

Fribourg-Gottéron est le nouveau leader de National League. Les Dragons ont battu Bienne 4-1 alors que Genève-Servette s'est incliné 4-3 tab.

(ats) Le peuple fribourgeois est soulagé. Pas de voir son équipe en tête du classement, même si la vue est plus belle d'en-haut. Non, si les supporters fribourgeois ont le sourire au terme de cette victoire contre Bienne, c'est parce que Julien Sprunger a inscrit ses 324e et 325e goals dans l'élite. Le capitaine des Dragons courait après ce premier but depuis début octobre. Le numéro 86 a eu droit à un duo-pack, son 49e, avec l'ouverture du score et le dernier dans la cage vide.

Julien Sprunger peut souffler, mais il sait que le patin de Kevin Fey mérite une part de sa première réussite. Peu importe pour le moral du Fribourgeois qui, s'il a marqué deux fois, ne verra pas d'inconvénient à ce que Viktor Stalberg soit considéré comme le meilleur joueur de la rencontre. Quand le Suédois est bien dans ses patins, il amène un plus indéniable. D'ailleurs, Desharnais et Mottet, ses deux compères de ligne, ont été à la hauteur.

Fribourg s'installe donc en tête avec 24 points.

Du côté de Bienne, c'est reparti pour une spirale négative. Battus 3-1 lors de leur dernier déplacement, à Fribourg en plus, les Seelandais n'ont pas affiché un visage franchement plus serein. Les Biennois se rappelleront certainement l'arrêt de Reto Berra au cours du tiers médian lorsque Rajala, à 4 contre 5, n'a pas su profiter de son face à face.

Match un peu fou aux Vernets où Genève a tout de même sauvé un point. Menés 2-0 après quarante minutes, les Aigles ont réussi à revenir à hauteur des Zurichois à la 54e grâce à Damien Riat. Seulement les Lions, sortis de quarantaine, ont trouvé la force d'inscrire le 3-2 à la 59e. Avant de voir les Genevois revenir à 3-3...12 secondes plus tard via Omark avec la complicité de la canne du gardien Flüeler, incroyablement malchanceux et peu inspiré en la circonstance.

Cette partie de bon hockey ne pouvait que se terminer aux tirs au but, comme lors du premier affrontement au Hallenstadion au mois d'octobre. Et contrairement à ce premier duel, ce sont les Zurichois qui l'ont emporté avec notamment deux penalties magnifiques de Fredrik Pettersson.

Dans le dernier match de la soirée, Rapperswil a dominé Ambri 4-1. Cervenka s'est distingué avec un doublé et un assist, alors que le but léventin est tombé, ô surprise, de la crosse de Julius Nättinen (11e but).

Articles correspondant: Actualités »