Vous êtes ici

Australie: Federer satisfait de la manière

Federer: "C'était le match d'après"

"C'était le match d'après. Je voulais retomber dans une certaine normalité..." Roger Federer avait encore en tête ce fabuleux "thriller" de vendredi contre John Millman.

(ats) "Je suis heureux d'avoir gagné ce soir de cette manière, se félicite-t-il. Je me suis efforcé de bien récupérer après le match de vendredi avec beaucoup de sommeil, des massages et du stretching. Les bains glacés et les chambres hyperbares ne sont pas trop pour moi..."

Le Bâlois a toutefois été surpris par le déroulement de ce huitième de finale contre Marton Fucsovics. "Je ne m'attendais pas à l'entamer si mal, dit-il. Je ne m'attendais pas non plus qu'il tourne si vite en ma faveur après le premier set."

Roger Federer sait que tout n'est pas encore parfait avant d'entrer dans la deuxième semaine du tournoi. "Je peux encore mieux jouer, admet-il. Je dois faire plus d'enchaînements vers l'avant. Mais les conditions de jeu sont très lentes. Surtout en soirée. Il faut prendre beaucoup de risques pour y parvenir. Mais j'ai la sensation de prendre mes repères petit à petit."

Mardi après-midi, il s'efforcera d'exploiter un revêtement plus rapide pour prendre à la gorge ce Tennys Sandgren qui a pris un malin plaisir à tourmenter Fabio Fognini. "J'ai vu une partie de son match contre Fognini. Je me demande vraiment pourquoi il a un tel classement (ndlr: ATP 100), glisse-t-il. Il est explosif, très rapide dans ses transitions et avec un très bon service." C'est donc un Roger Federer conscient du danger auquel il pourrait faire face qui se présentera pour ce premier duel contre l'Américain.

Ce quart de finale face à Tennys Sandgren sera son 57e dans un tournoi du Grand Chelem. "C'est complètement fou d'arriver à un tel chiffre, lâche-t-il. Il y a beaucoup de joueurs qui seraient heureux de n'en disputer qu'un seul. Quant à moi, je me souviens que je voulais juste avoir la chance de jouer sur l'ATP Tour..."

Articles correspondant: Actualités »