Vous êtes ici

Les autotests sont disponibles en pharmacie

Les autotests sont disponibles dans toutes les pharmacies en Suisse

Dès ce mercredi, des autotests sont disponibles dans toutes les pharmacies dans toute la Suisse. Chaque personne en Suisse a droit à un maximum de cinq tests gratuits par mois.

(ats) Pour les retirer, il faut présenter sa carte d'assuré. Cela permet de vérifier si la personne a déjà reçu son quota et d'empêcher qu'elle en reçoive plus en se rendant dans plusieurs pharmacies. Il est possible de venir récupérer ces cinq tests sans prendre rendez-vous.

La population est toutefois appelée à ne pas se ruer sur ces nouveaux tests dès le premier jour. "Il ne sera pas possible de servir tout le monde en même temps", a prévenu la semaine dernière la présidente de PharmaSuisse, Martine Ruggli. Les autotests sont uniquement destinés aux personnes ne présentant pas de symptômes et n'ayant aucun contact avec des personnes d'un groupe à risque, a précisé Mme Ruggli dans une interview au Blick mardi.

Il y a suffisamment de tests disponibles, mais au début il pourrait y avoir des goulots d'étranglement, a-t-elle déclaré à la SRF lundi. Huit millions d'autotests seront probablement suffisants pour la première semaine, ensuite Roche en produira un million par jour.

Dans un premier temps, selon la présidente de Pharmasuisse, environ 300 pharmacies dans toute la Suisse proposeront des tests antigéniques rapides gratuits. Un résultat négatif ne constitue pas un laissez-passer, mais un simple instantané. Le résultat n'est valable qu'un jour.

Si le résultat du test est positif, les personnes concernées sont invitées à le faire confirmer par un test PCR et à rester chez elles en attendant. Les autotests ne dispensent pas de respecter les règles d'hygiène et de comportement et les concepts de protection existants.

L'objectif du Conseil fédéral est que 40% de la population se soumette à un test hebdomadaire. Jusqu'à présent, seuls les tests rapides et les tests PCR étaient autorisés et ils devaient être effectués par des spécialistes et analysés dans des laboratoires.

Les autotests, quant à eux, permettent de se tester soi-même. Un coton-tige doit être inséré jusqu'à 3-4 cm dans chaque narine à quatre reprises.

Il doit ensuite être dilué dans un tube à essai contenant un liquide et une goutte de cette mixture doit être analysée sur un outil similaire à un test de grossesse. Le résultat est disponible en 15 à 20 minutes. Si une barre apparait, le test est négatif. Deux barres indiquent un résultat positif.

Articles correspondant: Suisse »