Vous êtes ici

Financement

La plateforme We Make It, une méthode pour subventionner son projet qui marche fort

La plateforme de souscription We Make It a trois ans au compteur: Moult projets, pour une bonne partie culturels, ont été soutenus et des produits ont été achetés pour plus de 7,5 millions de francs suisses.

(c) Grâce à wemakeit, la plateforme de crowdfunding la plus populaire de Suisse,  des projets ont été soutenus et des produits ont été achetés pour plus de 7,5 millions de francs suisses. Le site a enregistré une moyenne de 100’000 visiteurs par mois. Après avoir séduit la culture, wemakeit aborde aujourd’hui «l’économie réelle». De plus en plus, les acteurs des secteurs de la restauration, du tourisme, du développement de produits et de l’agriculture se tournent vers wemakeit pour financer des projets rapidement et élargir leur communauté. Par ailleurs, il faut relever le nombre extraordinaire de projets provenant de la Suisse romande. En janvier 2015, wemakeit a ouvert un bureau à Vienne. Les avantages d’utiliser le crowdfunding sont nombreux. En plus de permettre le financement d’un projet, il permet de le communiquer, de tester un marché et d’impliquer les acteurs publics clés.

Qu'est-ce que c'est?

La communauté de wemakeit est engagée plus que jamais: les contributeurs achètent des produits, font la promotion des projets et échangent des idées avec les initiateurs. Pour résumer ces trois ans, des leaders d’opinion suisses et contributeurs réguliers expliquent ce qu’ils aiment chez wemakeit et pourquoi le crowdfunding est si populaire. «Ce qui est bien avec le crowdfunding, c’est l’implication des gens, et c’est un test pour de nouvelles idées et de nouveaux projets.», dit l'éditeur, acteur et auteur  Patrick Frey.

Pas seulement la culture

Les efforts entrepris pour ouvrir les domaines de la plateforme au-delà de la scène culturelle ont porté leurs fruits. 34% des projets se situent dans d’autres domaines, tels que la cuisine, le design, la mode, le journalisme, le social, ou encore la technologie. De plus en plus d’associations utilisent le crowdfunding pour financer leurs projets. Mais également des agriculteurs, des centres communautaires, des producteurs de Slow Food et des start-ups réussissent leur campagne de financement. «C’est incroyable de participer à l’envol d’une start-up.», dit le publicitaire Frank Bodin. Sur le total des projets mis en oeuvre, 70% sont couronnés de succès. «Quand j’ai besoin d’inspiration, je clique sur les différents projets et je suis toujours surprise par l’originalité des contreparties.», conclut  Monika Schärer, présentatrice et productrice de films.

Site internet We Make It

 

Commentaires

Juana

Suite a un accident et en processus de reconversion professionnel, j'ai besoin d'aide pour créer mon food truck pour pouvoir sortir de la mauvaise situation financière pour la quelle je traverse. Je suis maman monoparental et je lutte pour que mon fils puisse avoir un bon future. Pouvez vous m' aider? Je vous remercie a l'avance de votre commentaire.


Articles correspondant: Suisse »