Vous êtes ici

Nouveaux cas de Covid-19 en boîte de nuit

Deux clients de clubs testés positifs au Covid-19 à Zurich et Olten

Le coronavirus continue de sévir dans les boîtes de nuit. A Olten (SO), un restaurant-bar-discothèque prie ses clients de se mettre en quarantaine, suite à un test positif. A Zurich, le canton renonce à cette mesure après la révélation d'un cas isolé.

(ats) Mardi soir, le Terminus Club d'Olten a annoncé sur Facebook qu'un client présent samedi dernier avait été testé positif au coronavirus. Il appelle donc tous ses clients venus ce soir-là à se mettre en quarantaine.

Les responsables du club déclarent vouloir donner aux autorités la liste des personnes présentes. Ils promettent de plus amples informations pour mercredi.

Le Plaza, à Zurich, a d'ores et déjà fait cette démarche après qu'un client présent vendredi a été testé positif. Le canton a entretemps contacté les autres hôtes sans ordonner de mise en quarantaine. Aucune nouvelle infection n'est connue à ce jour, indique le club mercredi sur Facebook.

La semaine dernière, les autorités zurichoises ont ordonné la mise en quarantaine de 300 personnes, qui avaient été au contact d'un super-propagateur du virus dans le club Flamingo, à Zurich le 21 juin. Il avait été testé positif quatre jours plus tard. Cinq visiteurs du club ont été infectés. Un tiers des clients ont toutefois indiqué une fausse adresse électronique à l'entrée.

A Spreitenbach (AG), plus de vingt personnes ont été infectées dans un bar le même week-end. Les contaminations ont très certainement un lien avec le club zurichois, selon les autorités argoviennes. L'analyse des chaînes d'infection a montré que neuf des personnes infectées dans le club zurichois habitent dans le canton d'Argovie.

Mardi, la ministre zurichoise de la santé Natalie Rickli (UDC) a rencontré des représentants de la vie nocturne. Au préalable, elle avait menacé de fermer les boîtes de nuit si la fiabilité des listes de la clientèle n'était pas garantie.

Articles correspondant: Suisse »