Vous êtes ici

Christian Hofer nommé chef de l'OFAG

Christian Hofer, nouveau chef de l'Office fédéral de l'agriculture

Christian Hofer reprendra la tête de l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) début décembre. Le Conseil fédéral a nommé l'actuel chef de l'Office cantonal bernois de l'agriculture pour succéder à Bernard Lehmann qui a pris sa retraite à fin juin.

(ats) Christian Hofer, 47 ans, connaît bien l'OFAG pour y avoir travaillé de 2009 à 2017. Vice-directeur et membre du comité de direction, il était à la tête de la division chargée des paiements directs et du développement rural, avant de rejoindre l'Office de l'agriculture et de la nature du canton de Berne.

Christian Hofer a également été durant six ans directeur de vente pour la Suisse auprès de la société DeLaval, qui appartient au groupe suédois Tetra Laval. Il a obtenu en 1999 un diplôme d’ingénieur agronome de l’EPFZ et est titulaire d’un MBA de la Haute école spécialisée bernoise et de la Haute école de gestion de Fribourg.

Le nouveau directeur remplit tous les critères et présente une expérience à tous les niveaux, a relevé le ministre de l'économie Guy Parmelin devant la presse. Dans ses nouvelles fonctions, le nouveau chef de l'OFAG aura la lourde tâche d'accompagner la politique agricole PA22+ que le Conseil fédéral veut faire adopter par le Parlement d'ici mars 2021.

Au terme de la consultation, partis et principaux acteurs se sont montrés insatisfaits du projet ficelé par l'ex-conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann et désormais aux mains de Guy Parmelin. Le Conseil fédéral transmettra son message prochainement au Parlement. Des adaptations seront faites, a indiqué le ministre de l'économie.

La position des cantons sera primordiale, a-t-il ajouté, saluant le fait que le nouveau directeur de l'OFAG ait une expérience cantonale. Mais le Parlement devra travailler rapidement même si les initiatives populaires pendantes sur les pesticides et l'eau potable influenceront le calendrier.

Vingt-neuf personnes ont envoyé leur candidature auprès du comité de sélection chargé de trouver le successeur de Bernard Lehmann. Depuis le départ de ce dernier, l'office est dirigé à titre intérimaire par Andrea Leute, sous-directrice.

Articles correspondant: Suisse »