Vous êtes ici

300 visiteurs d'un club zurichois confinés

300 visiteurs d'un club zurichois en quarantaine

Le canton de Zurich a annoncé samedi soir son premier "superspreader" du Covid-19, un super-propagateur du virus. Un client d'une boîte de nuit à Zurich le 21 juin a été testé positif quatre jours plus tard. Cinq visiteurs du club ont été infectés.

(ats) Le cas a été signalé au médecin cantonal, écrit le Département de la santé zurichois dans un communiqué. Ses services ont alors pris contact avec le propriétaire du club. Grâce à la liste de présence qu'il a établie, l'équipe de traçage cantonale a pu informer samedi les clients présents le 21 juin en même temps que le super-transmetteur qu'ils doivent observer une quarantaine.

Près de 300 personnes, visiteurs et employés du club, doivent s'y soumettre pendant dix jours. La quarantaine a été ordonnée par les services du médecin cantonal.

Dans cette situation exigeante, les autorités en appellent à la collaboration des personnes concernées, explique à Keystone-ATS un porte-parole du Département cantonal de la santé. Celui-ci espère que tous coopèrent et se montrent solidaires.

Cet épisode montre à quel point il est important de respecter les mesures d'hygiène et de distance sociale ainsi que de faire preuve de responsabilité, soulignent les autorités zurichoises. Celles-ci prient la population de faire preuve de prudence lors des soirées et sorties nocturnes et d'éviter les rassemblements. Si les distances ne peuvent être gardées, il faut porter un masque.

Si d'autres cas de super-transmetteurs devaient surgir, le canton de Zurich pourrait fermer les clubs, avertissent les autorités.

Les super-transmetteurs du virus sont des personnes infectées par le Covid-19 qui sont, pour des raisons inconnues, très contagieuses.

Articles correspondant: Suisse »