Vous êtes ici

Tramelan

Une personne tuée à la gare

Un meurtre a été commis à Tramelan, dans la nuit de samedi à dimanche. Un jeune homme a été arrêté. Il est soupçonné d’avoir mortellement blessé l’homme en question et d’avoir, auparavant, agressé trois cooccupants dans une maison à Tramelan. Une enquête est en cours pour clarifier ces évènements.

C'est ici, devant la fontaine vers l'arrêt de bus, que la victime a été mortellement poignardée

 Ce dimanche, minuit 45, la police cantonale bernoise a été avisée que trois personnes avaient été agressées et blessées dans une maison familiale à Tramelan par un cooccupant. Il avait pris la fuite à pied encore avant l’arrivée des forces d’engagement et de secours dépêchées sur les lieux.

Quelques minutes après, un appel d’urgence parvenait à la centrale d’engagement de la police cantonale bernoise, appel signalant qu’un homme grièvement blessé avait été découvert à la gare à Tramelan. Sur place, ces faits ont été confirmés, mais seul le décès de l’homme a pu être constaté. Sur la base des constatations sur les lieux, il a fallu partir du principe que l’homme a été victime d’un acte de violence. Il présentait des blessures et des coupures causées à l’arme blanche.

Dans le cadre des recherches immédiatement engagées, un homme répondant au signalement du cooccupant a pu être appréhendé peu de temps après à Tramelan. Le jeune homme est soupçonné aussi bien d’avoir blessé les trois personnes dans la maison que d’avoir agressé la victime à la gare avec un objet acéré. Il a été mis en détention provisoire. Selon le site de 20 Minutes, il s'agit d'un jeune homme de 19 ans atteint d'autisme. Toujours selon 20 Minutes, la famille du suspect fêtait un événement samedi soir, et le jeune homme suspect paraissait agité.

L’identification formelle du défunt n’a pas encore eu lieu; il y a cependant des indications concrètes quant à son identité. Après les premiers secours médicaux fournis par l’équipe d’ambulanciers, les trois personnes blessées ont été transportées à l’hôpital par deux hélicoptères de la Rega. Selon les informations actuelles, leur vie n’est pas en danger. La police cantonale bernoise a ouvert une enquête sous la direction du ministère public régional Jura bernois-Seeland pour clarifier les faits.

Mots clés: Tramelan, meurtre, gare, Police

Articles correspondant: Région »