Vous êtes ici

Cambriolage de plus de 370'000 CHF

Une bande de cambrioleurs de centres commerciaux arrêtée en flagrant délit

La police a interpellé neuf Roumains soupçonnés d’une vingtaine de vols en bande et par métier. Ils s’introduisaient dans les centres commerciaux en passant par le toit et meulaient les coffres-forts des magasins. Leur butin s’élève à plus de 370'000 francs.

Leur technique d'infiltration se déroulait uniquement en passant sur les toits (Photo: Police cantonale de Fribourg)

(cpf) La police fribourgeoise a pu récemment mettre la main sur une bande organisée qui commettait des vols dans les centres commerciaux. Le point de départ de cette enquête de longue haleine se situe le 1er janvier 2015, à 3 h 49 précises.

L’alarme incendie du centre commercial Avry Centre, à Avry-sur-Matran, se déclenche. Sur place, les sapeurs-pompiers du centre de renfort de Fribourg ne découvrent pas des flammes mais un trou creusé dans un mur du parking souterrain.

Il conduit directement à un magasin, situé de l’autre côté de la paroi !

Au même moment, les patrouilles de police, également sur les lieux, parviennent à interpeller un homme sur le parking extérieur. Ce ressortissant roumain, âgé de 43 ans, est placé en arrestation provisoire.

Lors de son audition, il admet avoir fait le guet, pendant que deux complices pénétraient à l’intérieur du centre commercial. Ceux-ci ont tenté de meuler le coffre-fort d’un magasin mais n’ont rien pu emporter. Ils ont toutefois réussi à prendre la fuite avant l’arrivée de la police.

Trou menant directement au magasin (ici côté extérieur) (Photo: Police cantonale de Fribourg)

Suite des investigations

Les inspecteurs poursuivent leurs investigations et découvrent que les malfrats prévoient un nouveau casse dans un centre commercial à La Tour-de-Trême.

Celui-ci est alors placé sous surveillance. Dans la nuit du 14 au 15 mars 2015, une silhouette se fait remarquer sur le toit du bâtiment… avant de lancer un sac à un comparse.

Les agents interviennent rapidement. L’homme en possession du butin s’enfuit à travers champs mais un chien policier le rattrape. Agé de 40 ans, le voleur est déjà connu de la police : le Roumain s’est évadé d’une prison neuchâteloise en novembre 2014 ! Les gendarmes interpellent ses trois complices, des ressortissants roumains âgés de 18, 24 et 26 ans, en flagrant délit.

Ils tentaient de prendre la fuite après avoir meulé deux coffres-forts.

Les coffres-forts dévalisés étaient dans un état typiquement sorti d'un film de braquage  (Photo: Police cantonale de Fribourg)

Résultat de l’enquête

L’enquête menée par la police de sûreté a ainsi permis de démanteler une bande organisée, venue en Suisse dans le seul but de commettre des vols par effraction.

Les neufs protagonistes s’étaient spécialisés dans les cambriolages de coffres-forts de centres commerciaux, la nuit. Ils y accédaient principalement en passant par le toit des bâtiments, après avoir brisé une coupole.

Parvenus à l’intérieur, ils meulaient les coffres-forts et emportaient leur butin... la plupart du temps sans déclencher d’alarme.

L’un des cas les plus importants commis sur notre territoire est le cambriolage d’un centre commercial de Villars-sur-Glâne, le week-end du 13 au 15 décembre 2014.

Les voleurs réussissent à s’y introduire deux nuits de suite et à emporter près de 200'000 francs de marchandises (parfums, produits cosmétiques) et plusieurs milliers de francs.

Une femme, également ressortissante de Roumanie, âgée de 30 ans, établie dans le canton de Berne, assurait la logistique, en fournissant aux malfrats un logement dans le même canton, un véhicule, des téléphones portables, des outils et en leur faisant profiter de ses connaissances de la région lors de repérages.

Elle recevait en échange une rémunération. Cette femme et un autre membre de la bande, logé au domicile de celle-ci, ont été à leur tour placés en détention provisoire.

Infractions reprochées et butin total

Les neuf auteurs présumés sont dénoncés pour vingt vols par effraction ou tentatives sur le territoire fribourgeois (sept cas survenus à Morat, Villars-sur-Glâne, Avry-sur-Matran, Matran, Bulle et La Tour-de-Trême) et dans cinq autres cantons.

Les cinq protagonistes principaux, déjà connus des services de police à l’étranger pour diverses infractions, sont encore incarcérés.

Deux d’entre eux ont été remis aux autorités neuchâteloise et jurassienne, chargées de les juger puisque leurs premières infractions ont été commises sur leur territoire.

Les autorités fribourgeoises jugeront donc les trois prévenus encore en détention dans notre canton et les quatre autres auteurs présumés.

Le préjudice total imputable à cette organisation criminelle représente un montant de plus de 370'000 francs. Les dégâts sur les infrastructures sont également très importants.

Lors de leurs auditions, les prévenus ont reconnu la plupart des faits et ont coopéré avec les autorités. La collaboration avec les autres cantons s’est également révélée précieuse.

Articles correspondant: Région »