Vous êtes ici

Société jurassienne d'émulation

Un nouvel Atlas historique du Jura

Le Cercle d’études historiques (CEH) de la Société jurassienne d’émulation (SJE) a annoncé jeudi la parution de l’Atlas historique du Jura. Cet ouvrage unique propose un survol de l’histoire jurassienne et place la région dans son contexte international. Il succède à la Nouvelle histoire du Jura éditée en 1984.

Clément Crevoisier, directeur de la publication

L’Atlas historique du Jura considère le Jura dans une acception géographique large comprenant le canton du Jura, le Jura bernois, la région biennoise et le Laufonnais. Représentatif d’une nouvelle génération d’historiens, il dépasse les analyses régionales traditionnelles basées sur la langue et la religion pour contextualiser le Jura sous ses aspects économiques, démographiques, administratifs ou communicationnels. Il dessine une région qui, selon le moment et la thématique, s’articule indifféremment à son voisinage français, bâlois, bernois ou neuchâtelois. Un accent est mis sur les périodes récentes, du 19e siècle à nos jours, permettant notamment un examen de ce que furent les apports réciproques de Berne et du Jura. L’Atlas historique du Jura constitue un support scientifique incontournable au débat engagé dans la région au sujet des votations sur l’appartenance cantonale projetées pour 2013 et, plus largement, un outil de réflexion original sur le découpage territorial d’une Suisse ouverte sur l’Europe.
L’Atlas historique du Jura réunit sur 244 pages 17 auteurs, 21 textes, 102 cartes, graphiques et tableaux et 13 illustrations. Préfacé par Dick Marty, il s’ouvre par un reportage photographique signé Anaïs Schrameck. Sa ligne graphique a fait l’objet d’un soin particulier. Il est disponible depuis le mois de juillet auprès de la Société jurassienne d’émulation ainsi qu’en librairie. Son vernissage aura lieu le 11 octobre prochain à Bienne.
 

Articles correspondant: Région »