Vous êtes ici

Nods

Un duel pour la mairie

Pierre-André Dubois, retraité, et Mary-Claude Bayard, employée au Ministère public du canton de Berne, se disputeront le siège occupé depuis 14 ans par Willy Sunier.

  • 1/2 Mary-Claude Bayard se sent prête à mener la barque d’un Conseil communal presque entièrement renouvelé. ldd
  • 2/2 Son concurrent, Pierre-André Dubois, est également disposé à relever le défi. ldd
zurück

Par Marisol Hofmann

Le casting des prochaines élections communales de Nods est connu depuis hier, midi, délai du dépôt de liste. Deux candidats se disputeront le siège occupé actuellement par Willy Sunier qui, après 14 années passées à la tête du petit village au pied du Chasseral, a estimé avoir fait son temps. Il s’agit de Mary-Claude Bayard, enfant du village et employée au Ministère public du canton de Berne, et du retraité Pierre-André Dubois, originaire de Buttes mais habitant la localité depuis 13 ans.
Mary-Claude Bayard n’avait jamais envisagé se lancer dans une telle aventure auparavant. L’idée a toutefois fait son bonhomme de chemin après que cette mère de trois adolescents a été sollicitée par des villageois. Depuis qu’elle travaille à temps partiel, elle bénéficie d’un emploi du temps plus flexible pour exercer cette fonction. C’est pourquoi elle a décidé de sauter le pas et de se présenter. 
Fraîchement diplômée en droit économique, employée depuis 20 ans dans l’administration cantonale et au bénéfice d’une longue expérience en qualité de présidente de la Communauté scolaire du Plateau de Diesse, Mary-Claude Bayard, qui se décrit comme une personne déterminée, optimiste et organisée, pense avoir les compétences nécessaires pour mener la barque d’un Conseil communal composé d’un équipage presque entièrement renouvelé. En effet, hormis Francis Conrad, actuel responsable du dicastère de l’Economie publique, tous les candidats sont nouveaux. 
 
Du sang neuf 
Ce défi n’effraie pas non plus son concurrent, Pierre-André Dubois qui manifeste le même entrain. Pour preuve, après avoir déposé sa candidature, il y a quelques semaines, il a entamé, pour ainsi dire, sa campagne en faisant du porte à porte afin de se présenter auprès des habitants et surtout prendre le temps d’échanger avec eux. «Cette expérience m’a appris plein de choses et m’a conforté dans le choix de mettre mon temps au service de la population», a-t-il relaté. «Il est important pour moi de partir du terrain et d’être à l’écoute de la population, cela me permet de savoir quelle direction prendre», a-t-il poursuivi. Ayant travaillé 40 ans au sein d’une entreprise où il a gravi tous les échelons, il pense également jouir de l’expérience nécessaire pour prétendre au poste de maire. 
Le petit village au pied du Chasseral aura donc droit, pour la prochaine législature 2022-2025, à un Conseil communal presque entièrement renouvelé. En dehors des candidats à la mairie, les nouvelles têtes à y briguer un siège sont Eric Darioli, paysagiste, Romain Sunier, collaborateur à l’Office de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires du canton de Berne, Natacha Perrinjaquet Richard, conseillère RH à La Poste et Sylvie Petermann Robin, comptable. Il manque donc un candidat pour que l’équipe puisse être au complet. Une élection complémentaire sera organisée soit prochainement, soit à la même date que les élections communales, à savoir le dimanche 24 octobre.

Articles correspondant: Région »