Vous êtes ici

Tourisme

Record de nuitées dans le Jura bernois

La région a été très fréquentée cet été. Les nuitées hôtelières et celles en camping ont bondi, en juillet et en août.

Les activités comme la randonnée, ici à Chasseral, ont aussi largement augmenté. Reto Duriet

Dans le Jura bernois, la fréquentation des hôtels a augmenté de 19% en juillet (malgré deux hôtels fermés) et de 15% en août, et les nuitées camping ont elles aussi largement dépassé les statistiques habituelles: +115% en juillet et +51% en août, indique Jura bernois Tourisme (JbT) dans un communiqué diffusé hier. Répondant à Keystone-ATS, le directeur de JbT, Guillaume Davot explique:«Le coronavirus a constitué une opportunité pour le secteur touristique du Jura bernois et les prestataires touristiques.»

JbT mentionne aussi ne pas disposer de statistiques officielles concernant la para-hôtellerie, mais que les nombreux contacts avec les prestataires d’hébergement montrent une saison record. Certains établissements ont été complets de juin à fin août et auraient pu louer leurs chambres plusieurs fois!

Après plusieurs mois de fermeture, cette recrudescence d’activité est bénéfique pour les partenaires d’hébergement.

 

Activités aussi en hausse
Une majeure partie des activités a aussi connu une très forte croissance estivale, entre 10% et 50%. Le Sikypark a même accueilli 39000 visiteurs entre juin et août (alors qu’au total, il en avait reçu 90000 en 2019). CHEZ Camille Bloch a aussi eu un grand succès avec plus de fréquentation en juillet de cet été par rapport à 2019 avec notamment des visiteurs individuels (familles, adultes sans enfants). Les retours étaient très positifs sur le centre de visiteurs: ludique, accueillant, souriant, chaleureux, gourmand, bonne qualité de chocolat.

Malgré la situation sanitaire, les visiteurs étaient contents de pouvoir faire des activités dans un cadre sécurisé. Les demandes pour les visites guidées en ville restent relativement faibles, alors que les sorties accompagnées en pleine en nature ont été fortement sollicitées. Il est à noter cet été une plus grande diversité des cantons de provenance des visiteurs de notre région. Les touristes des cantons suivants, par exemple, ont été plus nombreux qu’habituellement: Genève, Tessin, Grisons, Valais.

 

Perspectives d’automne
Les perspectives immédiates restent bonnes avec encore un bon niveau de réservation des hébergements pour le mois d’octobre. La période à partir de novembre reste plus compliquée et plus incertaine, tant au niveau des nuitées que des activités. Les restaurateurs font état du peu de demande pour les repas et sorties de fin d’année, ainsi que pour les séminaires. Les nuitées de la clientèle d’affaires sont aussi rares.

 

Préparationde l’hiver à venir
Jura bernois Tourisme affirme enfin préparer activement la saison d’hiver. La communication sera axée sur quatre domaines et s’adaptera de façon très réactive aux conditions météorologiques. Les quatres axes seront:les activités liées à la neige (ski alpin, ski de fond, raquettes, ...); la mobilité douce sans neige, en particulier la randonnée;les activités de loisir en intérieur; et les activités liées au terroir, à la gastronomie.

L’assemblée générale, prévue le 23septembre, a dû être annulée. En effet, l’espace disponible dans le lieu prévu n’était pas adapté au respect des mesures de distanciation sociale. Il n’était pas non plus possible d’organiser la visite spéciale dans le cadre du 40e anniversaire de l’association, l’orateur n’avait pas confirmé sa participation et pour terminer, aucun élément statutaire obligatoire n’était à traiter. COMM

Articles correspondant: Région »