Vous êtes ici

Plateau de diesse

À Prêles, un service à domicile succédera à l’office postal

Dans la commune, il ne restera plus qu’un office dès le 11 avril, celui de Lamboing

L’office postal de Prêles fonctionnera encore trois mois. Ulrich Knuchel

L’office postal de Prêles fermera ses portes le samedi 9 avril à 10h30. A partir du lundi 11 avril, la Poste proposera ses prestations à Prêles sous la forme d’un service à domicile, similaire à ce qui est en vigueur à Diesse. Les habitants concernés ont été informés de ces changements hier par un tout-ménage du Géant jaune.

En 2009 déjà, des entretiens avaient eu lieu entre la Poste et les autorités communales en raison de l’utilisation insuffisante du guichet postal.

«À cette époque, il était apparu que les solutions auxquelles la Poste accordait la priorité ne pouvaient pas être mises en place. Par conséquent, la Poste avait décidé de maintenir jusqu’à nouvel avis l’office de poste du village», rappelle le Géant jaune, avant de poursuivre:

«Aujourd’hui, l’office postal de Prêles enregistre toujours de faibles volumes de transactions postales. Pour cette raison, nous avons repris contact avec les autorités de la commune mixte de Plateau de Diesse (réd: Lamboing, Diesse et Prêles) en octobre 2015. Dans le cadre de ces entretiens, et en l’absence d’une solution pour l’exploitation d’une agence postale (prestations postales fournies par un partenaire), le service à domicile a été évalué comme étant la moins dommageable des solutions en termes de proximité. La commune aurait souhaité le maintien de l’office de poste sous sa forme actuelle. Cependant, suite aux évaluations et examens de la situation, elle comprend les motivations de la Poste et accepte que cette dernière fournisse à l’avenir ses prestations postales à Prêles sous la forme d’un service à domicile.»

Maire de la commune de Plateau de Diesse, Raymond Troehler indique que les autorités communales «regrettent vivement cette fermeture, surtout que le village connaît une tendance inverse avec la construction de nombreuses maisons». Le maire reconnaît toutefois qu’il est difficile pour les autorités de monter aux barricades. «Les chiffres du trafic des opérations postales donnent raison à la Poste. Et puis, il semble que les habitants de Diesse sont satisfaits avec le service à domicile.»

L’idée d’une agence pas enterrée

Le Géant jaune précise encore que la commune a obtenu un délai de trois ans pour mettre en place une agence postale en collaboration avec une entreprise locale. «Pour l’instant nous n’avons pas trouvé de solution pour une telle agence. Mais nous utiliserons ce délai pour essayer de trouver un partenaire», assure Raymond Troehler.

Avec un service à domicile, la Poste estime que «le guichet postal est pour ainsi dire transféré sur le pas de porte» des habitants. Ceux-ci pourront réaliser leurs transactions postales auprès de leur facteur. Pour avertir ce dernier qu’ils souhaitent effectuer une opération, il leur faudra placer sur leur boîte aux lettres un petit écriteau qui leur sera mis à disposition. Cette prestation est déjà offerte dans près de 1300 localités.

En cas d’absence lors du passage du facteur, les habitants devront retirer les envois avisés à l’office de poste de Lamboing. Exception faite des habitants des Baumes et de La Praye, qui retirent actuellement leurs envois avisés à l’office de Lignières et qui continueront de procéder ainsi après l’introduction du service à domicile à Prêles.

Un seul office, à Lamboing

Actuellement, l’office de Prêles n’est ouvert que trois heures par jour du lundi au vendredi, et une heure et demie le samedi. La collaboratrice actuelle de cet office se verra proposer un poste équivalent en interne dans la région.

Ainsi, dès la mi-avril, il ne subsistera plus qu’un office postal sur la commune de Plateau de Diesse, à savoir à Lamboing. Michael Bassin

Articles correspondant: Région »