Vous êtes ici

Coronavirus

Lettres à nos aînés (20)

Rendez-vous avec le bonheur

Aujourd’hui, tu as rendez-vous avec le bonheur.

Le bonheur ne dépend d’aucun être et d’aucun objet extérieur. Il semble parfois insaisissable et inaccessible. Il ne dépend que de nous et il est au fond de nous. Notre esprit s’enrichit de ce qu’il reçoit, notre cœur de ce qu’il donne.

Au réveil du matin, je prends quelques instants pour penser à ma journée. Qu’est-ce qui m’attend, quels sont mes rendez-vous et mes activités? Mon programme bien rempli m’active et m’aide à sortir de mon lit. Et toi, qu’est-ce qui t’attend? Un événement, une activité, quelqu’un?

Nous pouvons avoir des programmes, des choses à réaliser, des gens autour de nous ou au contraire ne rien avoir à faire et personne à voir. Mais la vraie question est: «Avons-nous le bonheur dans le cœur?»Vivre le bonheur aujourd’hui et maintenant ne nécessite pas tant d’efforts, de mouvements ni de forcesphysiques.

Le bonheur ne s’acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences. Chacun d’entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son cœur.

Vivons aujourd’hui et au présent. Prenons le risque et ouvrons-lui notre porte. Ne nous privons pas de le vivre. Être heureux, c’est possible ici et maintenant. Le bonheur n’existait pas qu’hier et n’attend pas demain.

Il peut s’exprimer par un regard d’amour, un sourire sincère, un geste de tendresse, une parole encourageante et valorisante, mais aussi par des pensées positives, reconnaissantes et bienfaisantes. Ces valeurs existent au fond de notre cœur. Elles nichent au fond de chacun d’entre nous. Le bonheur est là, tout près de nous. Il faut s’en saisir et le laisser rejaillir. On cherche souvent le bonheur partout et on oublie de le cultiver soi-même comme un jardin précieux.

Le bonheur, c’est aussi admirer et contempler. Regarder un tableau, un paysage ou une personne et s’en émerveiller.

Tout le monde peut être heureux. C’est à la portée de chacun. Il faut tout simplement savoir s’arrêter et prêter davantage attention aux trésors qui nous entourent.

Soyons contagieux de bonheur et d’amour, afin de toucher le plus de gens possible pour qu’ils deviennent de plus en plus heureux. Le bonheur est bien plus contagieux que le coronavirus, il ne fait que du bien et c’est le meilleur médicament.

Avant de terminer ma lettre, je voulais t’adresser ce message au cas où personne ne te l’avait dit aujourd’hui… Tu es magnifique, tu es aimé·e, tu es unique. Jusqu’à ton dernier souffle tu as ta place, ton importance et ton rôle dans ce monde.

Toc, toc, toc, quelqu’un frappe à la porte! Mais les visites sont interdites! C’est le bonheur qui veut entrer, car il a rendez-vous avec toi. Et là, il n’y a pas de prescriptions!

Sandra Roulet Romy, directrice de la croix-rouge Jura bernois, Malleray

Articles correspondant: Région »