Vous êtes ici

Canton de Berne

Les centrales d'engagement inondées d'appels

Samedi à 09h30 plus de 280 annonces suites aux fortes précipitations avaient déjà été transmises aux différentes centrales d'engagement du canton.

Photos ©: A-C Vaucher / Journal du Jura

La police cantonale bernoise a reçu quelque 285 annonces liées aux fortes précipitations entre vendredi matin et samedi 9h30. Elles concernent avant tout des caves inondées.

Les différentes centrales d’engagement régionales de la police cantonale bernoise ont reçu quelques 285 annonces liées aux fortes précipitations entre le vendredi 1er mai 2015, 9h heures, et le samedi 2 mai 2015, 9h30 heures. La grande majorité des appels téléphoniques concernaient des caves ou des sous-sols inondés. De nombreux corps de sapeurs-pompiers ont été ainsi mobilisés dans l’ensemble du canton durant toute la nuit.

Plus de la moitié des annonces (159) concernait la région du Seeland – Jura bernois où plus d’une dizaine de corps de sapeurs-pompiers a été engagée. Une centaine d’appels ont été passées dans la région Mittelland-Emmental-Haute-Argovie (99). Les régions de Berne (21) et de l’Oberland bernois (6) ont quant à elles été touchées dans une moindre mesure.

Divers glissements de terrain ou éboulements ont également été signalés à divers endroits du canton. Ceux-ci ont pu entraîner des fermetures temporaires de routes. La route reliant Roches à Choindez est quant à elle toujours fermée en raison de la crue de la Birse.

Toutes les annonces qui sont parvenues à la police cantonale bernoise jusqu’à samedi matin concernaient des dégâts matériels. La police cantonale bernoise n’a jusqu’à présent pas connaissance de personnes portées disparues ou blessées en raison des intempéries.

Avertissement pour cause de bois flottant

Suite aux fortes précipitations recensées depuis vendredi 1er mai 2015, du bois flottant est signalé dans les différents cours d'eau et lacs bernois. Des travaux pour cercler le bois sont localement en cours. Il est cependant possible que de gros morceaux de bois flottent encore à la surface ou juste sous l'eau.

Les navigateurs sont donc priés de faire preuve d'une prudence accrue en naviguant sur le lac et sont également invités à contrôler l'amarrage de leur embarcation. La police cantonale bernoise invite finalement la population a être particulièrement prudente lors de promenades le long des cours d'eau et lac bernois.

Sur le même sujet: situation du lac de Bienne et dans le Jura bernois

Articles correspondant: Région »