Vous êtes ici

Coronavirus

Le canton intensifie ses mesures de précaution

Le canton de Berne est en état de vigilance accrue au vu de la rapide augmentation du nombre de cas de coronavirus en Italie du nord et du premier cas confirmé en Suisse. Les autorités et le système de santé ont intensifié leurs mesures de précaution.

L’ancien foyer d’éducation de Prêles peut être mis en service dans un délai de quelques heures seulement. Photo: archives

Selon l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), l’arrivée du coronavirus en Suisse était une question de temps. Cela s’est confirmé hier. Le nouveau coronavirus, appelé Covid-19, se propage dans plusieurs pays. En Italie, le nombre de cas augmente rapidement depuis le week-end dernier, ce qui accroît le risque pour toute la Suisse. Le premier cas confirmé dans notre pays ne remet pas en cause les mesures recommandées. La population peut jouer un rôle essentiel dans sa propre protection en appliquant les mesures d’hygiène usuelles pour se protéger contre la grippe.

L’administration cantonale travaille en étroite collaboration avec l’ensemble du système de santé, les communes et les autres partenaires concernés. La communication est coordonnée en permanence avec l’OFSP et les acteurs cantonaux. L’Organe de conduite cantonal (OCCant) est en liaison étroite avec les autres acteurs. Il procède à des appréciations de la situation et établit des planifications prévisionnelles. Il est important de préciser qu’au stade actuel ni la Confédération ni le canton n’envisagent de mesures de restriction.

Aménagement d’un centre de quarantaine à Prêles
Le canton accomplit les préparatifs nécessaires pour pouvoir accueillir – en cas de besoin – un groupe de personnes en quarantaine. À cet effet, deux logements ont été aménagés dans les bâtiments de l’ancien foyer d’éducation de Prêles par l’Office de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires en collaboration avec l’Office du médecin cantonal. Ils permettront d’héberger et de prendre en charge deux douzaines de personnes. Les bâtiments sont actuellement vides. Les autorités du Plateau de Diesse sont informées de cette mesure de précaution destinée à des groupes de personnes d’une certaine taille. Pour l’Office du médecin cantonal, le but est que les personnes ne présentant pas de symptômes et devant rester en quarantaine durant 14 jours aient le choix de l’effectuer à domicile lorsque cela est possible.

Comme la situation peut évoluer en permanence, il est recommandé de consulter régulièrement la page Internet de l’OFSP (https://www.bag.admin.ch/covid-2019). Les informations qui y figurent sont actualisées en permanence pour l’ensemble de la Suisse.

L’OFSP a également mis en place une ligne téléphonique pour la population : +41 58 463 00 00.

Si le canton devait prendre des mesures urgentes, il le ferait savoir sur Internet, www.be.ch, Twitter et les autres réseaux sociaux.

CBE

Articles correspondant: Région »