Vous êtes ici

Carnet noir

Jean-Jacques Schumacher est mort

Jean-Jacques Schumacher n'est plus Gerber

Jean-Jacques Schumacher est mort

Après une longue maladie vécue avec courage, Jean-Jacques Schumacher s’en est allé. Bien connu et respecté dans le Jura bernois et le Jura, il incarnait avec toute sa fougue la neutralité dans la question jurassienne en étant l’un des représentants les plus en vue de la «Troisième force», ce courant politique minoritaire qui soutenait l’idée d’une entité jurassienne unie quel que soit le canton d’appartenance. Il a ensuite milité avec enthousiasme dans le groupe Avenir, puis a été le premier secrétaire de l’Assemblée interjuassienne. Ce radical a ensuite présidé le Conseil du Jura bernois depuis sa création en 2006 et jusqu’en 2009. Il a été directeur des écoles de commerces du Jura bernois devenues ceff Commerce. Etabli à Bévilard, Jean-Jacques Schumacher a passé son enfance et sa jeunesse à Tavannes où il était une figure emblématique du mouvement scout.  Les anciens Tavannois associeront toujours son nom à «Poupoul roi de la frite», une icône des Fêtes des Saisons d’antan.

Articles correspondant: Région »