Vous êtes ici

Abo

Mont-Crosin

«Il fallait mettre ces histoires par écrit avant qu’elles ne se perdent»

Dans «Quand l’école s’inspire de la réalité», Béatrice Keller remonte en 1968 pour décrire les 18 mois effarants durant lesquels ses élèves étaient scolarisés dans le plus rustique des chalets.

Ce contenu / cette fonction ne sont accessibles qu'aux abonnés (Abo-Classic / Abo-Online / Accès journalier).