Vous êtes ici

Poisson d’avril

Des origines multiples et controversées

Demain, c’est le 1er avril! Des poissons en papier seront accrochés dans le dos des personnes et l’on se fera spontanément des blagues sans même se demander pourquoi. Alors quelles en sont les raisons?

La réforme calendaire du 16e siècle initiée par le roi Charles IX serait à l’origine du Poisson d’avril. Photo: LDD

Aude Zuber

Les origines du poisson d’avril sont multiples. Plusieurs hypothèses, des plus folles aux plus plausibles, existent. Des farces et des satires, mises à l’honneur dans les traditions festives, se pratiquent depuis la nuit de temps. A l’instar des fêtes religieuses des Hilaria qui étaient célébrées dans la Rome antique le 25 mars. De même au Moyen-Âge avait lieu la fête des Fous en Europe.

Réforme calendaire
Cela n’explique toujours pas pourquoi le 1er avril a été choisi. La réforme calendaire du 16e siècle en serait la cause. Jusqu'en 1564, l'année commençait le 1er avril. Cette année là, le roi Charles IX a décidé de modifier le calendrier pour faire commencer l'année le 1er janvier. Problème, beaucoup de personnes ont eu des difficultés à s'habituer à ce nouvel agenda. Sans compter que certaines classes de la population n’avaient pas été mises au courant. Une partie de la population a ainsi continué à s'offrir des cadeaux et des étrennes le 1er avril. Quelques rigolos ont eu l’idée de donner de faux présents pour se moquer d’eux. Ce phénomène se serait ensuite généralisé et transformé en tradition comme celle que l’on connaît aujourd’hui.

Le pêcheur bredouille
Quant à la coutume populaire de coller des poissons en papier dans le dos des personnes, elle serait liée à la saison de la pêche. A partir du 1er avril, il était interdit de pêcher, à certains endroits, afin de permettre aux poissons de se reproduire. Des harengs étaient alors offerts aux pêcheurs ne pouvant pêcher. Pour se moquer d’eux ou pour compensation ? Nul ne le sait. Puis, cela aboutit à l’accrochage de vrais poissons dans le dos des pêcheurs. Aujourd’hui, pour des questions d’odeur, l’on n’aurait opté pour la version papier du poisson.

Lié au carême
Une autre explication relierait le poisson d'avril au carême. Période durant laquelle il était interdit de manger de la viande et de boire de l’alcool mais le poisson y était autorisé. Lorsque les blagues se développèrent, l’un des pièges les plus courants consistait à offrir de faux poissons. Selon un autre récit, on s'envoyait, au début du 20e siècle, des cartes de 1er avril illustrées par des poissons, car symbolisant le carême, pour se souhaiter amour, amitié et bonheur! D’ailleurs, le musée du château de Dieppe conserve une importante collection de cartes postales sur ce thème.

Articles correspondant: Région »