Vous êtes ici

Abo

Consommation locale

Bilan mi-figue, mi-raisin

La réouverture des frontières n’est pas sans effet sur la vente directe. Le point avec Annick Mornod, qui tient un magasin à la ferme, et Olivier Boillat, de la Fondation rurale interjurassienne.

Ce contenu / cette fonction ne sont accessibles qu'aux abonnés (Abo-Classic / Abo-Online / Accès journalier).