Vous êtes ici

Les pionniers de l’aide aux pauvres

A 79 ans, Pierre Zürcher, de Tramelan, vient de publier une monographie sur «Le système d’entraide des premières communautés anabaptistes du Jura». Des précurseurs de l’aide sociale en somme. Aujourd’hui, il emmène les touristes sur le chemin des anabaptistes. Une manière de retracer l’histoire dans le terrain.

Les pionniers de l’aide aux pauvres

Depuis que le chemin culturel des anabaptistes, de Sonceboz au massif du Chasseral, avec son fameux pont historique, est répertorié dans les circuits touristiques de la région, le Tramelot Pierre Zürcher a déjà emmené plus de 200 personnes sur les traces de ses frères anabaptistes. Leur histoire le passionne depuis tout temps.<br><br>L’Assemblée mennonite du Sonnenberg lui avait demandé de tenir une chronique autour du centenaire de la chapelle du Jean Gui. «C’est alors que je suis tombé sur le Fonds des pauvres de la communauté du Sonnenberg», évoque Pierre Zürcher, qui a consacré deux ans à l’élaboration de la présente monographie intitulée «Le système d’entraide des premières communautés anabaptistes du Jura». <br><br>Tous les détails dans Le Journal du Jura de vendredi.<br>

Mots clés: Anabaptistes

Articles correspondant: Région »