Vous êtes ici

Somalie: attentat près d'une école

Nouvel attentat des shebab à Mogadiscio: huit morts

Huit personnes ont été tuées jeudi et plus d'une dizaine blessées par l'explosion d'une voiture piégée près d'une école de la capitale somalienne Mogadiscio. L'attaque a été revendiquée par le groupe djihadiste des shebab, ont annoncé les services de sécurité.

Bien que chassés de Mogadiscio en 2011, les shebab, liés à Al-Qaïda, y mènent régulièrement des attaques (archives).

(ats) Selon des témoins interrogés par l'AFP, un convoi militaire de l'Amisom, la force de l'Union africaine (UA) en Somalie, passait dans cette zone au moment de l'explosion. Le groupe djihadiste des shebab, lié à Al-Qaïda, a revendiqué l'attaque qui visait, selon eux, des "instructeurs militaires".

"Le bâtiment de l'école a été sérieusement endommagé et des bus de transport scolaire ont été touchés", a indiqué à l'AFP Ahmed Bare, un garde de sécurité en poste à proximité. Le directeur du service d'ambulances Aamin de la capitale somalienne a publié sur Twitter des photos du lieu de l'explosion en évoquant une "tragédie".

Cette attaque à la voiture piégée - la troisième de ce type en quelques semaines - intervient cinq jours après l'assassinat samedi à Mogadiscio par les shebab d'un éminent journaliste somalien. Directeur de la radio publique Radio Mogadishu et critique virulent des djihadistes, Abdiaziz Mohamud Guled était une cible de longue date des shebab.

Bien que chassés de Mogadiscio en 2011, les shebab y mènent régulièrement des attaques dans le cadre de leur insurrection lancée en 2007 pour renverser le fragile gouvernement fédéral, soutenu à bout de bras par la communauté internationale. En septembre, deux attentats à la voiture piégée revendiqués par les shebab ont fait 17 morts dans la capitale somalienne.

Articles correspondant: Monde »