Vous êtes ici

Bilan américain du Covid à nouveau en hausse

Le Covid-19 tue à nouveau plus de 1000 Américains par jour

Avec 1199 décès supplémentaires dus au nouveau coronavirus en 24 heures, le bilan journalier aux Etats-Unis est reparti à la hausse mardi, selon l'université Johns-Hopkins. Le nombre de décès quotidiens n'avait pas dépassé la barre des 1000 depuis le 10 juin.

(ats) Cela porte le bilan américain de la pandémie à 127'322 morts, faisant des Etats-Unis le pays le plus endeuillé au monde en valeur absolue. Le pays compte aussi 42'528 nouvelles infections quotidiennes du Covid-19.

Vingt-neuf des 55 Etats et territoires américains voient aujourd'hui la courbe des nouveaux cas monter, selon les autorités sanitaires américaines. Les hospitalisations dues au coronavirus augmentent dans douze Etats.

En raison de la remontée des contaminations et des décès, en particulier dans le sud et l'ouest du pays, certains Etats ont dû faire une pause dans le processus de déconfinement. Mardi, le Texas a ainsi battu son record quotidien et rapporté 6975 nouveaux cas de Covid-19. Au total depuis le début de la pandémie, les autorités texanes ont rapporté 159'986 cas et 2424 décès.

En Californie, plus d'un millier de détenus ont été testés positifs au coronavirus dans la plus vieille prison de l'Etat, San Quentin, selon les autorités locales. "Il est évident que nous n'avons pas le contrôle total actuellement", a expliqué le docteur Anthony Fauci, membre de la cellule de crise présidentielle sur le Covid-19.

"Je ne serais pas surpris si nous atteignions 100'000 par jour si l'on ne renverse pas la tendance", a-t-il ajouté lors de son audition devant des sénateurs. Comme d'autres hauts responsables sanitaires américains, le Dr Fauci a appelé les Américains, notamment les jeunes, à se couvrir le visage et à éviter les foules afin d'endiguer la pandémie.

Face à cette explosion de contaminations, le président américain Donald Trump s'est dit sur Twitter "de plus en plus en colère" contre la Chine, "quand je regarde la pandémie répandre son horrible visage à travers le monde, y compris les dégâts qui ont été faits aux Etats-Unis".

Le gouvernement de Donald Trump estime que la Chine a dissimulé l'ampleur et la gravité initiale de l'épidémie, ce qui a, selon lui, permis au virus de se propager plus facilement et de tuer plus de 500'000 personnes à travers le monde.

Articles correspondant: Monde »