Vous êtes ici

Ephémère flambée des prix des voyages

Vers une éphémère flambée des prix des voyages

Voyager pourrait coûter plus cher à court terme. Pour les vols longue distance en particulier, une phase de transition est attendue d'ici à ce que la demande s'équilibre à nouveau avec l'offre.

"Nous sommes dans une période de transition, au cours de laquelle le prix des vols long courrier risque d'augmenter à court terme, avant de baisser à nouveau", a indiqué M. Laesser, en marge de la conférence de presse annuelle de la Fédération suisse du voyage (archives).

(ats) Le chercheur, qui oriente ses domaines d'études sur l'industrie du tourisme et du transport, en est convaincu: le prix des voyages augmentera en raison de la baisse des capacités à laquelle ont oeuvré de nombreuses compagnies aériennes. La chute drastique de la demande en raison de la pandémie de coronavirus a en effet conduit nombre d'entre elles à diminuer leurs liaisons aériennes. Dans ce contexte, étoffer l'offre lorsque la demande repartira sera complexe, en particulier pour les vols long courrier.

"Nous sommes dans une période de transition, au cours de laquelle le prix des vols long courrier risque d'augmenter à court terme, avant de baisser à nouveau", a indiqué M. Laesser, en marge de la conférence de presse annuelle de la Fédération suisse du voyage.

Il s'attend à ce que les compagnies à bas coûts puissent s'adapter plus rapidement aux fluctuations de la demande, en raison de leur modèle d'affaires majoritairement axés sur les vols court ou moyen-courrier.

Sur un vol long-courrier, environ 40% des passagers n'arrivent pas directement au point final de destination, explique le Professeur. Or réorganiser les plans de vols pour prendre en compte les changements dans la demande est une affaire très complexe et prendra donc du temps.

Articles correspondant: Economie »