Vous êtes ici

L'industrie encore pessimiste en novembre

Pessimisme de mise dans l'industrie suisse en novembre

L'accès de pessimisme s'est renforcé dans l'industrie suisse en novembre. L'indice PMI des directeurs d'achats a reculé à 48,8 points, en baisse de 0,6 point sur un mois, et toujours sous le seuil de croissance défini à 50 points.

(ats) La situation n'est pas meilleure dans les services, où l'indice PMI a perdu 3,1 points comparé à octobre pour atteindre 51,7 points, ont indiqué lundi les auteurs du sondage mensuel Credit Suisse et procure.ch.

Alors que le PMI Industrie s'inscrit dans la fourchette des prévisions des économistes interrogés par AWP, comprise entre 48,0 et 50,5 points, ceux-ci s'attendaient à mieux pour le PMI dans les services, attendu entre 53,0 et 54,1 points.

Toutefois, le PMI dans l'industrie est "largement au-dessus", par rapport à son plus-bas de la fin d'été. "Dans l'ensemble, les signes d'une stabilisation de la conjoncture industrielle s'accumulent", ont remarqué les auteurs du sondage.

Si aucun changement n'est à noter du côté des volumes de production, toujours très proches du seuil de croissance, à 49,5 points, la situation au niveau des entrées de commandes s'est péjorée, le sous-indice correspondant reculant de 2,1 points à 47,1 points.

Malgré tout, la situation au niveau de l'emploi reste positive, le sous-indice suggérant une croissance avec 52,2 points. "Visiblement, la faible demande pour des produits industriels n'a pour l'instant pas eu d'impact négatif à long terme sur le marché de l'emploi pour le secteur", ont relevé les économistes.

Le secteur des services continue de soutenir la croissance. Par contre, le sous-indice sur l'emploi a glissé sous la zone de croissance en novembre. Les analystes ne sont pourtant pas inquiets, dans la mesure où cela est déjà arrivé par le passé que cela ne s'est pas traduit par un repli de l'emploi, ont indiqué Credit Suisse et procure.ch.

Articles correspondant: Economie »