Vous êtes ici

Rémy Cointreau se porte mieux

Les ventes de Rémy Cointreau se portent mieux qu'avant la pandémie

L'activité du groupe Rémy Cointreau, à la tête du cognac Rémy Martin, du gin The Botanist et de la liqueur Cointreau, a crû de 25,4% au deuxième trimestre de son exercice décalé, au-delà de ses attentes, a annoncé le groupe de spiritueux vendredi.

Cette croissance, "supérieure aux prévisions du groupe", "reflète la poursuite d'une très bonne dynamique en Chine et aux Etats-Unis ainsi qu'un solide momentum en Europe" (archives).

(ats) De juillet à septembre, il a réalisé un chiffre d'affaires de 352,2 millions d'euros (environ 376 millions de francs), supérieur à son niveau pré-pandémie de Covid-19.

Cette croissance, "supérieure aux prévisions du groupe", "reflète la poursuite d'une très bonne dynamique en Chine et aux Etats-Unis ainsi qu'un solide momentum en Europe", selon un communiqué.

Au trimestre précédent, le chiffre d'affaires avait quasiment doublé.

La progression semestrielle est elle de 49,8% sur un an, à 645,3 millions d'euros.

Pour l'année 2021, Rémy Cointreau "réitère sa confiance dans sa capacité à surperformer le marché des spiritueux d'exception et anticipe une croissance forte de son chiffre d'affaires, principalement liée à la performance" de ce premier semestre, est-il indiqué.

Le groupe précise qu'il va "augmenter significativement ses investissements cette année, notamment au second semestre, afin d'accompagner ses marques dans le rebond et d'accroître leur potentiel de croissance à moyen terme".

La société publiera les résultats financiers du semestre fin novembre. Elle prévient que son résultat opérationnel courant - qui mesure sa performance - connaîtra alors une "croissance exceptionnelle".

Articles correspondant: Economie »