Vous êtes ici

La Suisse à la traîne pour l'innovation

La pharma suisse loin derrière en matière d'innovation (étude)

L'industrie pharmaceutique suisse se retrouve loin derrière en matière d'innovation, alors que la pandémie de coronavirus a favorisé la recherche et le développement des laboratoires,

(ats) C'est ce qu'il ressort du classement mondial compilé par le cabinet de conseil en stratégie Boston Consulting Group (BCG).

"Les entreprises pharmaceutiques ont réalisé de bons scores cette année, rejoignant les sociétés du secteur de la technologie et de l'informatique qui ont dominé le classement ces dernières années", ont indiqué les auteurs de l'étude jeudi dans un communiqué. Ces derniers ont également souligné la domination des Etats-Unis et de la Chine en matière d'innovation.

En 2021, neuf laboratoires pharmaceutiques se retrouvent au top 50 des entreprises les plus innovantes, soit trois fois plus que l'année précédente.

Les groupes pharmaceutiques américains Pfizer (10e) et Johnson & Johnson (20e), qui ont développé des vaccins contre le Covid-19, sont en bonne position. Ils sont suivis par leurs compatriotes Abbott Labs (29e) et Merck & Co (35e). Moderna se classe 42e.

Leurs homologues suisses Novartis et Roche, grands absents des vaccins contre le coronavirus, ne suivent que respectivement en 36e et 48e position. Ils devancent tout de même le britannique Astrazeneca (49e), qui rencontre passablement des difficultés avec son vaccin, et l'allemand Bayer (50e).

Le classement de l'innovation établi par BCG reste cependant clairement dominé par les géants américains de la tech que son Apple, Alphabet, Amazon et Microsoft, ainsi que le constructeur de véhiculers électriques Tesla.

Articles correspondant: Economie »