Vous êtes ici

Glencore: mesures prises dans plusieurs pays

Glencore prend des mesures dans plusieurs pays

Les activités de Glencore dans plusieurs pays ont été impactées par les mesures sanitaires ou les interruptions dans les chaînes d'approvisionnement, a indiqué jeudi le géant des matières premières Glencore.

(ats) Les principales activités du groupe zougois n'ont à ce jour pas été touchées par les mesures destinées à endiguer la propagation du coronavirus, mais Glencore fait face à des difficultés dans plusieurs petites filiales.

Au Canada, les activités d'extraction de nickel à Raglan et de zinc à Matagami au Québec ont été mises au ralenti pour les trois prochaines semaines. En Ontario, Glencore peut poursuivre ses opérations minières, car le secteur est considéré comme essentiel par les autorités.

Au Tchad, la filiale Petrochad est impactée par les problèmes de mobilité, de transport et d'approvisionnement. Elle va cesser l'extraction pétrolière sur les champs de Badila et Mangara, selon un communiqué.

La situation est similaire pour la filiale Prodeco, spécialisée dans l'extraction de charbon en Colombie. Le site a mis son activité en pause.

Quant à l'Afrique du Sud, les opérations de ferro-aluminium ont été mises à l'arrêt, tandis que la fourniture de charbon à l'énergéticien national Eskom se poursuit. Les exportations sont par contre soumises à autorisation et les opérations sur les sites de Middleburg et Graspan seront mises à l'arrêt.

Articles correspondant: Economie »