Vous êtes ici

De meilleurs salaires avec la transparence

USS: connaître son salaire pour éviter d'être mal payé

Transparence des salaires dans 72 branches avec 2 millions de données salariales actuelles provenant de 36'000 entreprises: le calculateur de salaire de l'USS permet de calculer individuellement le salaire auquel chacune et chacun a droit.

Connaître son salaire permet de mieux se défendre. Photo: une manifestation des fonctionnaires de la ville de Genève en décembre dernier.

(ats) Connaître les salaires usuels est indispensable pour faire augmenter les salaires. Et ces progrès sont nécessaires, indique l'Union syndicale suisse (USS) dans un communiqué vendredi.

Car comme le montre le dernier rapport de l'USS sur la répartition des revenus, les bas et moyens salaires ont certes considérablement augmenté ces 30 dernières années, grâce aux campagnes sur le salaire minimum et aux progrès des conventions collectives de travail. Mais l'écart salarial s'est encore creusé parce que les plus hauts salaires ont progressé bien plus vite que les autres.

Le salaire médian des personnes actives occupées en Suisse est de 6538 francs (2018). Pour pouvoir lutter efficacement contre le dumping sur les salaires les plus élevés d'Europe, la connaissance des salaires usuels dans la branche et dans la localité est indispensable, au côté de contrôles efficaces.

L'inégalité salariale entre les genres reste élevée; les femmes travaillant (et souvent devant travailler) à temps partiel beaucoup plus fréquemment, leurs salaires effectifs sont toujours nettement inférieurs. La moitié des femmes actives ont un salaire mensuel inférieur à 4330 francs.

Pour tous les actifs, l'évolution des salaires depuis 2014 est inquiétante: la plupart ont à peine augmenté et ont même diminué en termes réels.

Les employés et employées peuvent utiliser le calculateur de salaire pour vérifier si le leur est approprié. Cet outil les aide également à formuler des prétentions salariales en vue des négociations salariales. Autre avantage du calculateur: il informe individuellement les utilisateurs et utilisatrices sur les conventions collectives en vigueur et les salaires minimums.

À l'origine, le calculateur de salaires a été développé comme instrument de mise en oeuvre des mesures d'accompagnement à la libre circulation des personnes. La loi oblige les commissions tripartites cantonales à intervenir "si, au sein d'une branche économique ou d'une profession, les salaires usuels dans la localité, la branche ou la profession font l'objet d'une sous-enchère abusive et répétée" (art. 360a CO).

L'instrument permet de calculer les salaires en usage dans la localité et la profession pour des profils individuels sur la base de données salariales fiables: celles-ci proviennent de la dernière enquête sur la structure des salaires menée par l'Office fédéral de la statistique en 2018.

L'usage de calculateur a été simplifié. Et les salaires de davantage de branches sont désormais disponibles.

www.salaire-uss.ch

Articles correspondant: Suisse »