Vous êtes ici

Hockey sur glace

Otso Rantakari au secours du HC Bienne

Le HC Bienne a loué les services d’Otso Rantakari auprès du HC Davos pour ses trois prochains matches. Le défenseur finlandais de 26 ans est arrivé tard lundi soir dans le Seeland.

Otso Rantakari est arrivé tard lundi soir dans le Seeland. (Keystone)

 Laurent Kleisl

Lundi matin, Martin Steinegger avait botté en touche à l’évocation d’un possible prêt d’Otso Rantakari par le HC Davos. «C’est facile d'élaborer de théories depuis sa cuisine», nous avait contré le directeur sportif du HC Bienne. Tard dans la soirée, le défenseur finlandais posait son sac de sport à la Tissot Arena.

En pratique, l’ancien arrière de Tappara Tampere restera dans le Seeland pour trois matches, soit ce soir contre Ambri-Piotta, vendredi à Rapperswil et samedi face à Zoug. «Lundi, avant de signer le deal, je me suis assuré auprès de la Fédération que tout serait administrativement en règle mardi soir. Le fait que Rantakari évolue déjà en Suisse facilite grandement les formalités», explique Steinegger. «Au-delà de ces trois matches, c’est Davos qui dictera la suite des opérations selon ses besoins.» Rappelons qu'à son retour dans les Grisons, Rantakari sera réglementairement suspendu pour une rencontre.

Situation d'urgence
L’urgence de la situation tient autant aux résultats actuels – 10 défaites en 12 matches – qu’à l’état de la légion étrangère. La pommette que s’est fracturée Anssi Salmela, vendredi dernier contre Genève-Servette, sera opérée demain. Le défenseur finlandais manquera les quatre prochaines semaines.

Quant à Marc-Antoine Pouliot, il a repris le patinage lundi. L’attaquant québécois se remet d’une déchirure partielle des ligaments d’un genou, dont la complète guérison n’est attendue que pour la fin du mois. «La durée initiale du prêt de Rantakari n’est en aucun cas liée au retour au jeu de Pouliot», précise. «Nous ne lui mettons aucune pression, il prendra tout le temps dont il a besoin pour soigner son genou.»

Habile en jeu de puissance, Rantakari s’est entraîné ce matin pour la première fois avec ses nouveaux coéquipiers. Auteur de 8 buts et 12 assists en 26 matches avec le HC Davos cette saison, il endossait le rôle peu enviable d’étranger surnuméraire depuis le retour de blessure du Suédois Magnus Nygren, stratège de l’arrière-garde grisonne.

Otso Rantakari, à découvrir face à Ambri-Piotta, ce soir dès 19h45, à la Tissot Arena .

Articles correspondant: Actualités »