Vous êtes ici

CAF

A vos candidatures!

Des représentants des 19 communes de l’arrondissement de Bienne seront élus au printemps.

Le CAF est l'organe chargé de donner une voix politique à la minorité francophone de la région de Bienne. Photo:LDD

Les élections au Conseil des affaires francophones de l’arrondissement de Bienne (CAF) pour la législature 2018-2022 auront lieu ce printemps, entre avril et mai. Pour la première fois, des citoyens de toutes les 19 communes de l’arrondissement administratif de Bienne peuvent se faire élire au CAF. Les candidatures doivent être déposées d’ici au 12 mars pour les 17 communes germanophones et d’ici au 15 mars pour Bienne, l’élection à Evilard ayant déjà eu lieu. Le CAF et ses membres permettent de donner une voix politique aux quelque 30 000 francophones de la région biennoise.

Membres en hausse
Le nombre de membres du CAF passe de 15 à 18. Onze membres seront élus le 19avril par le Conseil de ville de Bienne. Cinq membres seront élus le 3 mai par la «Conférence agglomération biennoise» de l’association seeland.biel/bienne. Quant aux deux membres d’Evilard, ils ont déjà été élus en décembre passé par l’assemblée communale. Il s’agit de Madeleine Deckert (sortante), mairesse d’Evilard, et de Guy Bärtschi (nouveau).

Jusqu’ici limité aux deux communes bilingues de Bienne et Evilard, le périmètre d’action du CAF s’étendra aux 19 communes de l’arrondissement dès juin 2018. Le CAF comptera alors cinq membres issus des 17 communes d’Aegerten, Bellmond, Brügg, Ipsach, Longeau, Gléresse, Meinisberg, Mörigen, Nidau, Orpond, Pieterlen, Port, Safnern, Scheuren, Schwadernau, Sutz-Lattigen, Douanne-Daucher. Les personnes intéressées dans ces villages sont invitées à déposer leur candidature jusqu’au lundi 12 mars.

L’association seeland.biel/bienne a été chargée par le canton d’organiser cette partie de l’élection. Les maires des communes concernées procéderont à l’élection. Les élus devront provenir d’au minimum trois communes différentes parmi les 17 susmentionnées. A noter que les villages resteront monolingues. Le travail du CAF se fait au niveau cantonal et régional, sans toucher aux langues officielles des communes.

L’élection des membres biennois aura lieu au Conseil de ville de Bienne, le 19 avril. En raison du changement de périmètre d’action du CAF, Bienne a réduit de deux sa représentation au CAF. Trois membres seront proposés à l’élection par le Conseil municipal. Les huit membres biennois restants seront proposés à l’élection par les groupes parlementaires. Les intéressés doivent donc s’adresser au parti politique de leur choix. Les candidatures biennoises doivent être annoncées au CAF d’ici au 15 mars.

Une voix aux Romands
Le CAF est l’organe chargé par la loi cantonale de soutenir politiquement la minorité francophone dans la région biennoise. Ses principaux domaines d’action sont la formation et l’emploi, la politique et l’administration, la culture, la justice ou encore le domaine santé-social. Le CAF agit dans un réseau de partenaires, en collaboration avec le Conseil du Jura bernois (CJB), le Forum du bilinguisme et les autorités cantonales et communales.

Le projet d’extension du périmètre du CAF vise à donner une voix aux quelque 30000 francophones de la région biennoise. Au total, le canton de Berne compte près de 100000 francophones. Le CAF a été créé en 2006.
COMM-MAS

www.caf-bienne.ch/elections

Articles correspondant: Région »