Vous êtes ici

Abo

Merckx n'en faisait qu'à sa tête

Le Belge Eddy Merckx était si fort en 1972 qu'il se fichait des règles à suiv«Je n'avais plus de sang dans les jambes», se souvient-il.

Ce contenu / cette fonction ne sont accessibles qu'aux abonnés (Abo-Classic / Abo-Online / Accès journalier).