Vous êtes ici

Contador pour la troisième fois

L'Espagnol Alberto Contador a remporté pour la troisième fois, à 27 ans, le Tour de France marqué par son duel très indécis avec le Luxembourgeois Andy Schleck, autre coureur de la jeune génération (25 ans).

  • 1/23
  • 2/23
  • 3/23
  • 4/23
  • 5/23
  • 6/23
  • 7/23
  • 8/23
  • 9/23
  • 10/23
  • 11/23
  • 12/23
  • 13/23
  • 14/23
  • 15/23
  • 16/23
  • 17/23
  • 18/23
  • 19/23
  • 20/23
  • 21/23
  • 22/23
  • 23/23
zurück

Sur les Champs-Elysées, où le Britannique Mark Cavendish a dominé le sprint de la 20e et dernière étape, Contador et Schleck se sont donné rendez-vous à l'année prochaine. Pour un nouvel épisode d'un match qui a rejeté dans l'ombre l'Américain Lance Armstrong, le détenteur du record des victoires (7) dans le Tour. <br><br>Armstrong, qui avait annoncé disputer sa dernière Grande Boucle, était parti pour gagner. Mais, après plusieurs chutes, il s'est incliné très nettement, tout comme d'autres «trentenaires» (Basso, Evans) <br><br><br><span style="font-weight: bold;">Le Texan de 38 ans a terminé à près de 40 minutes de Contador</span><br><br>Au départ de Longjumeau, il s'est signalé, avec ses coéquipiers, en voulant porter un maillot différent (interdit par le règlement), rappelant la lutte à mener contre le cancer. <br><br>L'Américain a pu ensuite arborer cette tenue sur le podium final au titre de la victoire des RadioShack dans le classement par équipes. <br><br>Sur le podium, Contador et Schleck, les deux plus forts en montagne, ont cotoyé le Russe Denis Menchov, déjà troisième en 2008. <br><br>L'Italien Alessandro Petacchi, devancé nettement sur les Champs- Elysées par Cavendish (5e victoire), a ramené le maillot vert du classement par points, le Français Anthony Charteau la tenue blanche à pois rouges du GP de la Montagne. <br><br><br><span style="font-weight: bold;">Climat de fair-play </span><br><br>Mais cette 97e édition, qui célébrait le centième anniversaire du premier passage dans les Pyrénées, s'est concentrée sur la lutte pour le maillot jaune limitée dès les Alpes à Contador et Schleck. <br><br>Le début de course, trépidant, a donné lieu à une multitude de chutes, surtout dans l'étape de Spa (Belgique) deux jours après le départ de Rotterdam. Sur les pavés du nord de la France, Andy Schleck a perdu son frère aîné, Frank (fracture de la clavicule). Mais il a gommé son retard du prologue sur Contador qui craignait tant cette première semaine. <br><br>Dans les Alpes, le champion du monde australien Cadel Evans n'a assuré qu'un bref intérim en tête du classement pour succéder au Suisse Fabian Cancellara, le plus fort rouleur actuel, et à Sylvain Chavanel, l'un des Français en vue (deux des six succès français). Evans, défaillant après une chute, a laissé le maillot jaune avant la mi-course à Schleck. <br><br>Pour prendre le pouvoir, Contador, bien aidé par le Kazakh Alexandre Vinokourov, a dû attendre les Pyrénées et un incident mécanique survenue à son rival. A Luchon, Schleck a perdu 39 secondes, soit l'écart qui a séparé les deux hommes à Paris. <br><br><br><span style="font-weight: bold;">Série espagnole </span><br><br>Dans les Pyrénées, favorables aux couleurs françaises, l'Espagnol et le Luxembourgeois se sont affirmés de force égale. Ils sont arrivés ensemble au sommet du Tourmalet, où ils ont distancé tous leurs adversaires. <br><br>Le Tour s'est joué pour finir dans le contre-la-montre de Pauillac, à la veille de l'arrivée. Schleck, devancé de 31 secondes, a poussé Contador dans ses derniers retranchements avant que le Castillan obtienne une victoire qui lui a procuré une émotion plus forte que les précédentes de son propre aveu. <br><br>Au bout des 3642 kilomètres, Contador a poursuivi dans la douleur - loin de sa nette supériorité de 2009 - la série de victoires espagnoles entamée en 2006, après l'ère Armstrong. Mais, après une série de scandales liés au dopage, cette édition a surtout donné lieu à une course humaine, archi-contrôlée et moins sujette aux soupçons que durant la décennie écoulée. <br><br>En attendant le Tour 2011, qui partira de Vendée, Contador a rejoint au palmarès trois autres triples vainqueurs, le Belge Philippe Thys, le Français Louison Bobet et l'Américain Greg LeMond. <br><br>Au total, 170 coureurs - un record ! -, sur 197 partants, ont terminé ce Tour. /si<br><br><br><span style="font-weight: bold; font-style: italic;">Pour visualiser les autres photos, cliquez sur la photo ci-dessus.</span><br><br><br>

Mots clés: Tour de France

Articles correspondant: Actualités »