Vous êtes ici

Hockey sur glace

Quelques aménagements imposés

L'absence sur blessure de Dominik Diem a conduit Antti Törmänen à effectuer quelques ajustements dans son alignement. Notamment, l'Américain Robbie Earl retrouvera sa place au centre, une première depuis l'arrivée de Finlandais au HC Bienne en décembre dernier.

Pour pallier l'absence de Dominik Diem, l'Américain Robbie Earl glissera de l'aile au centre. (Susanne Goldschmid)

Laurent Kleisl

Bienne - Genève-Servette (vendredi à 19h45) et Zoug - Bienne (samedi à 19h45)

Ajustements Touché à un genou, Dominik Diem manquera jusqu’à mi-novembre. «Un centre est toujours plus difficile à remplacer», constate Thomas Zamboni, assistant d’Antti Törmänen. «Heureusement, avec Robbie Earl et Mathieu Tschantré, nous comptons sur des ailiers capables d’évoluer au centre.» L’absence de Diem invite au bricolage. Earl se positionnera au milieu du deuxième trio offensif, avec Tschantré et Damien Brunner sur ses ailes, alors que Jason Fuchs héritera de la place de Diem entre Mike Künzle et Damien Riat. D’ordinaire escorté par Earl et Brunner, deux attaquants qui aiment monopoliser le puck, le Chaux-de-Fonnier aura peut-être davantage le loisir de créer du jeu avec ses nouveaux acolytes, moins gourmands en rondelles.

Treizième Le statut de Michael Hügli, un but et un assist samedi dernier à Davos (victoire 7-3), est ambigu. Désigné treizième attaquant, l’Argovien entre en jeu dans les lignes de parade et en avantage numérique. «Nos quatre blocs tiennent un rôle important, il n’y a pas vraiment de hiérarchie entre eux», rappelle Zamboni. «Cela n’aurait pas de sens de faire entrer Hügli pour Fabian Lüthi par exemple. Nous devons veiller à ce qu’il poursuive son développement dans un rôle qui correspond à ses qualités, et Michael est un pointeur.» Dans cet ordre d’idée, Dominik Egli, désigné septième défenseur samedi dernier, a obtenu du temps de jeu en power-play. «En fait, on n’a pas à proprement parler de treizième attaquant et de septième défenseur», lâche Zamboni. 

Gardiens Jonas Hiller défendra les filets vendredi soir contre Genève-Servette. Il n’est pas encore coulé dans le bronze que l'Appenzellois parade samedi à la Bossard Arena. Avec Elien Paupe, le HC Bienne peut compter sur un portier No 2 de qualité. Pourquoi s’en priver?

L’alignement probable Hiller (Paupe); Kreis, Salmela; Fey, Dufner; Moser, Maurer; Sataric (Egli); Pedretti, Pouliot, Rajala; Brunner, Earl, Tschantré; Künzle, Fuchs, Riat; Schmutz, Neuenschwander, Lüthi; Hügli. Les absents: Diem et Beat Foster (blessés). Touchés le week-end dernier, Tschantré et Marco Maurer sont aptes au service.

Renforts Chris McSorley a le bras long. Pour remplacer ses ex-«NHLers» blessés – les attaquants nord-américains Lance Bouma et Tommy Wingels –, il a mis la main sur le Canadien Daniel Winnik (861 matches en NHL, 255 points) et l’Américain Jack Skille (374 matches en NHL, 85 points). Selon «La Tribune de Genève», les deux attaquants disputeront vendredi soir à la Tissot Arena leur premier match avec Genève-Servette.

Incertitude Le EV Zoug pourrait avoir à se passer de David McIntyre. Mercredi, le Canadien a jeté à l’éponge après le premier tiers d’une rencontre de Champions Hockey League sur la glace des Tchèques du Kometa Brno. Topscorer du EVZ, l’attaquant canadien a déjà comptabilisé 3 buts et 6 assists en cinq matches cette saison.

Articles correspondant: Actualités »