Vous êtes ici

Hockey sur glace

Patients, les Seelandais font la nique à Del Curto

Se passant sciemment de cinq titulaires, le coach du HC Davos Arno Del Curto a presque réussi son pari. Solides et patients, les Biennois ont mérité leur victoire 5-3.

Entre Biennois (Fabian Lüthi) et Davosiens (Thomas Heldner), aucune cadeau. (Keystone)

lk. Cinq titulaires à la maison, dont le Tchèque Robert Kousal! Arno Del Curto a utilisé la manière forte pour secouer sa troupe. A l’énergie, les gamins lancés à la place de cadres établis ont conduit le HC Davos à mener 2-0 peu avant la mi-match. Par deux fois, c’est l’attaquant suédois Anton Rödin qui a agi. Dès lors, les Grisons ont paru sans force, comme si la prise avait été tirée.

Fort heureusement, Jacob Micflikier n’est pas rancunier. Deux minutes avant qu’il ne signe le 1-2, les arbitres ont refusé de visionner les images d’un potentiel but du Canadien (30e) au bout d’une mêlée. Martin Steinegger n’en a pas encore décoléré. Mais «Flicks» peut tout de même remercier Dame Chance. De la botte, Gilles Senn avait d’abord dévié le tir de l’attaquant. Un puck quie s’envole très haut, puis qui retombe derrière la ligne (32’12).

Alors que la jeunesse «delcurtienne» commençait à souffler gras, les vieux canons seelandais ont grondé. Parfaitement servi par Fabian Lüthi, Fabian Sutter a attendu le meilleur moment pour inscrire son premier but de la saison (42’58). Puis, ce fut au tour des étrangers. Deux passes de Marc-Antoine Pouliot, deux goals de Toni Rajala (48’18 et 50’49), l’affaire était entendue. Ou presque. Une faute préalable sur Jonas Hiller oubliée et Magnus Nygren inscrivait un 4-3 (51’56) synonyme de fin de rencontre électrique.

Bienne deux, Davos un. La suite samedi à la Vaillant Arena.

 

Bienne - Davos 5-3 (0-1 1-1 4-1)

Tissot Arena: 6521 spectateurs (guichets fermés).

Arbitres: Koch/Wehrli; Altmann/Kaderli.

Buts: 8’12 Rödin (à 5 contre 4) 0-1. 27’20 Rödin (Du Bois, Little) 0-2. 32’12 Micflikier 1-2. 42’58 Sutter (Fabian Lüthi) 2-2. 48’18 Rajala (Pouliot, Pedretti) 3-2. 50’49 Rajala (Pouliot) 4-2. 51’56 Nygren 4-3. 59’59 Neuenschwander (à 5 contre 5, dans la cage vide) 5-3.

Pénalités: 2 x 2’ contre Bienne; 6 x 2’ + 1 x 10’ (Rödin) contre Davos.

Bienne: Hiller; Jecker, Forster; Maurer, Steiner; Fey, Kreis; Dufner; Pedretti, Pouliot, Rajala; Neuenschwander, Diem, Fabian Lüthi; Micflikier, Fuchs, Earl; Schmutz, Sutter, Wetzel; Tschantré.

Davos: Senn; Nygren, Barandun; Du Bois, Kindschi; Heldner, Jung; Paschoud; Rödin, Crovi, Ambühl; Marc Wieser, Jäger, Little; Sciaroni, Egli, Dino Wieser; Simion, Weder, Eggenberger; Frehner.

Notes: Bienne sans Lofquist (étranger surnuméraire), Hächler, Joggi, Valentin Lüthi (surnuméraires) ni Nussbaumer (avec les juniors-élites). Davos sans Kessler, Lindgren, Schneeberger (blessés), Aeschlimann, Descheneau, Forrer, Jörg, Kousal ni Walser (tous surnuméraires). Temps mort demandé par Davos (50’39). Davos sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (de 59’24 à 59’59). Rajala et Rödin désignés meilleurs joueurs de leur équipe.

Articles correspondant: Actualités »