Vous êtes ici

Hockey sur glace

La Resega s’incline devant les Seelandais

Le HC Bienne a bouclé l’année 2017 sur une superbe victoire 4-3 ramenée de Lugano. Champagne!

Le capitaine Mathieu Tschantré a ouvert la marque, samedi à la Resega. (Keystone)

lk. Ô capitaine, mon capitaine! Prévu à l’aile droite du quatrième bloc, Mathieu Tschantré a été poussé dans le premier trio par le hasard des forfaits. Les absences conjointes des attaquants Robbie Earl et Marco Pedretti, malades, ont conduit le capitaine seelandais à se trouver un bon endroit, au bon moment, pour réceptionner un caviar de Toni Rajala. L’ouverture de la marque de Tschantré, après 9’56, a grandement contribué à écrire le récit du succès 4-3 récolté par le HC Bienne à Lugano. Un match superbe, plein et solide des hommes d’Antti Törmänen.

Les Seelandais ne se sont fait peur qu’une poignée de minutes. Alors qu’ils avaient lancé le deuxième tiers sur les mêmes bases que le premier, c’est-à-dire dans la zone tessinoise, ils se sont laissés cueillir sur un contre mené à l’énergie par Alessio Bertaggia (21’44). Un bref accident de parcours. Concentrés, concernés, ils ont patiemment attendu. Tranquillement, sans s’énerver.

Et c’est Jacob Micflikier qui a fait péter le bouchon. Les deux buts du teigneux Canadien, coup sur coup, aux alentours de la mi-match, ont concrétisé au marquoir ce que le peuple de la Resega observait en direct. Pour affirmer un peu plus ce constat de domination, Jason Fuchs a définitivement assis la victoire des siens par la grâce, presque divine en ces temps, d’un somptueux solo (35’33). Les réussites de Raffaele Sannitz (41’55) et de Linus Klasen (49’48), si ce n’est de produire une fin de match tendue et captivante, n’ont rien changé à la trame de fond: désormais cinquième de National League, le HC Bienne est champion de Suisse du mois de décembre. Conclure l’année calendaire avec cette étiquette, il y a quand même pire.

 

Lugano - Bienne 3-4 (0-1 1-3 2-0)

Resega: 6059 spectateurs.

Arbitres: Oggier/Stricker; Bürgi/Fuchs.

Buts: 9’56 Tschantré (Rajala, Pouliot) 0-1. 21’44 Bertaggia (Lapierre) 1-1. 29’57 Micflikier (Fey, à 5 contre 4) 1-2. 32’15 Micflikier (Forster) 1-3. 35’33 Fuchs 1-4. 41’55 Sannitz (Romaneghi) 2-4. 49’48 Klasen (Sartori) 3-4.

Pénalités: 3 x 2’ contre chaque équipe.

Lugano: Merzlikins; Wellinger, Vauclair; Sartori, Ronchetti; Chiesa, Kparghai; Fazzini, Lapierre, Bertaggia; Bürgler, Lajunen, Hofmann; Brunner, Cunti, Klasen; Walker, Sannitz, Romanenghi; Morini.

Bienne: Hiller; Jecker, Forster; Fey, Kreis; Lofquist, Maurer; Steiner, Dufner; Tschantré, Pouliot, Rajala; Micflikier, Fuchs, Diem; Schmutz, Neuenschwander, Fabian Lüthi; Joggi, Sutter, Wetzel.

Notes: Lugano sans Furrer, Ulmer (blessés), Reuille, Sanguinetti (malades) ni Riva (avec l’équipe de Suisse M20). Bienne sans Baud (blessé), Earl, Pedretti (malades), Nussbaumer (avec l’équipe de Suisse M20), Valentin Lüthi (avec Ajoie) ni Hächler (surnuméraire) et avec Fèvre comme gardien remplaçant. 1000e match en LNA de Sutter. Tir sur le poteau de Rajala (9’36). Temps morts demandés par Bienne (49’48) et Lugano (58’53). Lugano sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (de 58’41 à 60’00). Bertaggia et Micflikier désignés meilleurs joueurs de leur équipe.

Articles correspondant: Actualités »