Vous êtes ici

Hockey sur glace

Cinq sur six pour Coach Stoney

Martin Steingger a conclu sa parenthèse à la bande du HC Bienne sur une défaite 3-2 à Davos. Mardi, un autre homme que lui dirigera les Seelandais.

Gardien du HC Davos, Gilles Senn intervient sous la menace de Robbie Earl, attaquant américain du HC Bienne. (Keystone)

lk. Coach Stoney a dû attendre sa «der» à la bande pour tomber. Pas forcément supérieur, le HC Davos s’est imposé 3-2 samedi, infligeant à Martin Steinegger sa première défaite en six matches en qualité d’entraîneur ad interim. Car lundi au plus tard, le HC Bienne aura officialisé le nom de l’homme qui reprendra la destinée de la formation seelandaise. Sauf surprise de dernière minute, le poste devrait échoir au Finlandais Antti Törmänen ou à l’Américain Tom Rowe.

C’est presque sur un malentendu que l’ère Steinegger s’est conclue samedi. Pendant plus d’une demi-heure, le HC Bienne a mené à la marque grâce à un but de Toni Rajala (3’11). L’attaquant finlandais, qui n’avait plus scoré depuis le 23 septembre, restait sur 16 sorties sans célébration. Une éternité pour un joueur censé jouer un rôle de sniper. Rajala s’est même fait plaisir en signant le 3-2, bien trop tardivement hélas (59’19).

Alors que Davos peinait à amener un danger létal devant l’excellent Jonas Hiller, une tuile est tombée sur Coach Stoney. Un contact tout ce qu’il y a de plus accidentel entre Anton Rödin et Benoît Jecker a conduit à l’exclusion scandaleuse du second. D’accord, le nouveau transfuge suédois du HC Davos n’est pas revenu au jeu, mais aucun geste du défenseur seelandais ne méritait une telle sanction. Durant la pénalité de cinq minutes qui a suivi, Enzo Corvi relançait complètement les disciples d’Arno Del Curto (36'37). Il faudra ensuite une déviation subtile de Dario Simion (54’17) pour asseoir le succès des Grisons.

Voilà, Coach Stoney peut se retirer avec le sentiment du devoir accompli. Mardi face à Lausanne, un autre homme se tiendra à la bande seelandaise.

 

Davos - Bienne 3-2 (0-1 1-0 2-1)

Vaillant Arena: 5250 spectateurs.

Arbitres: Dipietro/Wehrli; Ambrosetti/Castelli.

Buts: 3’11 Rajala (Schmutz) 0-1. 36’37 Corvi (à 5 contre 4) 1-1. 54’17 Simion (Aeschlimann, Little) 2-1. 58’28 Corvi (dans la cage vide) 3-1. 59’19 Rajala (Pouliot, à 6 contre 4) 3-2.

Pénalités: 3 x 2’ contre Davos; 5 x 2’ + 1 x 5’ (Jecker) + pénalité de match (Jecker) contre Bienne.

Davos: Senn; Aeschlimann, Nygren; Schneeberger, Paschoud; Jung, Forrer; Grossniklaus, Heldner; Rödin, Eggenberger, Little; Simion, Corvi, Ambühl; Marc Wieser, Egli, Dino Wieser; Sciaroni, Walser, Jörg.

Bienne: Hiller; Kreis, Fey; Dufner, Steiner; Hächler, Forster; Jecker, Maurer; Micflikier, Fuchs, Earl; Tschantré, Sutter, Wetzel; Rajala, Pouliot, Diem; Schmutz, Neuenschwander, Pedretti.

Notes: Bienne sans Du Bois, Kessler, Kousal, Lindgren (blessés) ni Kindschi (surnuméraire). Bienne sans Lofquist, Fabian Lüthi, Nussbaumer (blessés), Joggi (surnuméraire) ni Valentin Lüthi (avec Ajoie). Tir sur la transversale de Rödin (10’10). Tir sur le poteau de Corvi (36’28). Blessé suite à un contact avec Jecker, Rödin ne revient plus au jeu (35’51). Temps mort demandé par Bienne (57’37), qui sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (de 57’37 à 58’28, de 58’43 à 59’19 et de 59’40 à 60’00). Corvi et Hiller désignés meilleurs joueurs de leur équipe.

222235B
222235A
220368A
219738A
222555A
222176A
222388A
217152C
219738A
217443C
222232A
222180B
221598A
222558A
222152B
221361B
222167A
222176B
222582A
222164A
217138C
222416A
215553D
215629D
222180A
217149C
222165A
222436A
222232B
222152A
back

Articles correspondant: Actualités »