Vous êtes ici

Hockey sur glace

Bienne trop court

Deux buts encaissés d'entrée en première et en deuxième période ont rendu la tâche difficile au HC Bienne à Davos. Les Seelandais ont quitté la Vaillant Arena battus 4-2 après un match plein. C'est deux partout dans cette série de quarts de finale de play-off.

Dans un instant, Fabian Sutter va servir un caviar que Beat Forster transformera en but. (Keystone)

lk. Bienne deux, Davos deux. Arno, Arno, Arno… «Encore une fois, l’Arno a fait quelques changements», s’amuse le fonctionnaire en charge de présenter l’alignement du HC Davos aux médias. La dernière nouveauté d’Arno Del Curto a 19 ans et est capitaine des juniors-élites. Son nom: Dominic Buchli. Pour le premier match en National League de sa jeune carrière, le défenseur a fait équipe avec Félicien Du Bois. Rien que ça.

Le gamin n’a pas raté son entrée. Lors de son premier «shift» parmi l’élite helvétique, son équipe a marqué, en l’occurrence par Marc Wieser – capitaine du HCD en l’absence d’Anders Ambühl, blessé –, après 69 secondes de jeu seulement. Ce faux départ n’a en rien perturbé le HC Bienne. Après avoir laissé les Davosiens tournoyés pendant quelques minutes, il a repris les choses en main. Las pour les Seelandais, trois pénalités mineures, annoncées coup sur coup, ont un brin coupé leur élan en milieu de première période.

Rebelote au deuxième tiers, cette fois après 86 secondes de jeu. Membre de la cohorte de joueurs bannis jeudi par Arno Del Curto, Samuel Walser a profité de l’absence de vision de Jonas Hiller, masqué par trois joueurs, pour inscrire le 2-0 contre le cours du jeu. Comme Grisons et Seelandais sont joueurs, ils ont ensuite hurlé au monde leur amour du hockey. Et les vieux lions du HC Bienne en ont du plein les mains.

Le Sutter show
Muet durant de très longues semaines, Fabian Sutter, déjà buteur jeudi, a à lui seul permis aux siens de rester dans un match que, pourtant, ils dominaient. Lancé par Philipp Wetzel, il a d’abord enrhumé Magnus Nygren avant de battre Gilles Senn (2-1, 26’05). Ensuite, l’Emmentalois a servi un caviar à Beat Forster, auteur d’un tir parfait en pleine lucarne (3-2, 34’38). Entre les deux, Nygren s’est fait justice en jeu de puissance au prix d’une frappe cristalline sur laquelle Hiller partait battu d’avance (28’10).

C’est le paradoxe du HC Bienne. Quand le jeu de puissance crie famine, quand des leaders comme Robbie Earl, en panne de jeu offensif, grattent pour les autres, le quatrième bloc assume devant les filets. Autre exemple de l’esprit de groupe qui anime les Seelandais, après le centre et l’aile, Jan Neuenschwander a parfait sa panoplie en suppléant à Mauro Dufner en défense, ce dernier ayant jeté l’éponge après 10 minutes en raison de maux de dos.

Bienne deux, Davos deux. L’abnégation des hommes d’Antti Törmänen n’a pas suffi. Après un troisième tiers équilibré, les Grisons, qui ont quand même tiré trois fois sur les montants d’Hiller, ont inscrit leur deuxième point de la série. La suite mardi à la Tissot Arena. Notre petit doit nous dit que cette série ira au septième match.

 

Davos - Bienne 4-2 (1-0 2-2 1-0)

Vaillant Arena: 6800 spectateurs (guichets fermés).

Arbitres: Hebeisen/Mollard; Castelli/Gnemmi.

Buts: 1’09 Dino Wieser (Du Bois) 1-0. 21’26 Walser (Sciaroni) 2-0. 26’05 Sutter (Wetzel) 2-1. 28’10 Nygren (à 5 contre 4) 3-1. 34’38 Forster (Sutter) 3-2. 59’30 Rödin (dans la cage vide) 4-2.

Pénalités: 4 x 2’ contre Davos; 6 x 2’ contre Bienne.

Davos: Senn; Nygren, Barandun; Du Bois, Buchli; Heldner, Jung; Paschoud; Rödin, Corvi, Kousal; Marc Wieser, Jäger, Little; Sciaroni, Walser, Dino Wieser; Simion, Weder, Frehner; Eggenberger.

Bienne: Hiller; Jecker, Forster; Fey, Kreis; Maurer, Steiner; Dufner; Pedretti, Pouliot, Rajala; Neuenschwander, Diem, Fabian Lüthi; Micflikier, Fuchs, Earl; Schmutz, Sutter, Wetzel.

Notes: Davos sans Ambühl, Kessler, Lindgren, Schneeberger (blessés), Descheneau (étranger surnuméraire), Aeschlimann, Forrer, Kindschi ni Jörg (surnuméraires). Bienne sans Lofquist (étranger surnuméraire), Hächler, Joggi, Valentin Lüthi (surnuméraires) ni Nussbaumer (avec les juniors-élites). Simion ne revient plus au jeu après une charge de Wetzel (5’16). Ressentant des douleurs au dos, Dufner retourne définitivement au vestiaire (10’19). Tirs sur la transversale de Nygren (23’50) et Little (43’25). Tir sur le poteau de Marc Wieser (52’07). Temps mort demandé par Bienne (57’59). Bienne sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (de 57’59 à 59’30). Dino Wieser et Forster désignés meilleurs joueurs de leur équipe.

Articles correspondant: Actualités »