Vous êtes ici

Hockey sur glace

Bienne redresse la barre

Le HC Bienne s’est fait pardonner du match bien terne présenté samedi à Kloten. Dimanche devant leurs supporters, les Seelandais sont imposés 5-1 face à Ambri-Piotta. Une rencontre divertissante au jeu très freestyle.

Le HC Bienne a offert un dimanche après-midi divertissant à ses supporters.

lk. Du hockey du dimanche, du hockey de Coupe Spengler, un peu fou, sans structure établie, sans stratégie propre. Si Bienne et Ambri-Piotta n’ont pas rassasié les adeptes du jeu réfléchi, entre erreurs de placement et oublis défensifs, ils ont le mérite d’avoir produit un agréable divertissement.

Une mine de Beat Forster (5’24), un plongeon acrobatique de Peter Guggisberg (14’31), deux frappes à la précision chirurgicale de Toni Rajala (17’24 et 18’54), la première période, bien dans le ton du moment, a accouché de quatre buts particulièrement spectaculaires. Quatre filets au milieu d’une orgie de tirs cadrés – 15 à 12 en faveur des Seelandais après seulement 20 minutes.

Le solo de Robbie Earl en deuxième partie de tiers médian, également, a valu le détour. Parti depuis le fond du territoire tessinois, l’Américain est allé récupérer la rondelle en milieu de patinoire avant de se lancer dans une chevauchée fantastique et, au bout, de battre Benjamin Conz non sans avoir contourné la cage de l’Ajoulot. C’était le 5-1 (36’53). Dès lors, plus rien ne pouvait arriver à des Seelandais très solidaires devant Jonas Hiller.

Entre deux séquences d’essuie-glaces, Biennois et Léventins ont alterné les phases de pression d’un côté comme de l’autre. Le danger devant Conz, bien plus dense, bien plus conséquent, a conduit à un marquoir davantage «rouge et jaune» que «biancoblu». Logique.

Après avoir laissé filé deux points samedi à Kloten, lanterne rouge de National League, le HC Bienne s’est bien repris face à l’avant-dernier de cordée. Avec ce succès mérité, il consolide sa sixième place, comptabilisant même un nombre de points similaires au quatrième (50), le EV Zoug, mais avec trois matches joués en plus. Mardi à Langnau, face au hockey béton prôné par l’entraîneur danois Heinz Ehlers, l’accès aux buts adverses sera à l’évidence bien plus obstrué.

 

Bienne - Ambri-Piotta 5-1 (3-1 2-0 0-0)

Tissot Arena: 5836 spectateurs.

Arbitres: Schukies (GER)/Stricker; Abegglen/Progin.

Buts: 5’24 Forster (Schmutz, Jecker) 1-0. 14’31 Guggisberg (Zgraggen) 1-1. 17’24 Rajala (Jecker, Pouliot) 2-1. 18’54 Rajala (Pouliot, Forster) 3-1. 34’13 Neuenschwander (Schmutz) 4-1. 36’53 Earl 5-1.

Pénalités: 2 x 2’ contre Bienne; 1 x 2’ contre Ambri-Piotta.

Bienne: Hiller; Jecker, Forster; Fey, Kreis; Maurer, Dufner; Hächler; Pedretti, Pouliot, Rajala; Tschantré, Fuchs, Earl; Schmutz, Neuenschwander, Fabian Lühti; Joggi, Sutter, Wetzel; Diem.

Ambri-Piotta: Conz; Plastino, Jelovac; Fora, Zgraggen; Ngoy, Collenberg; Gautschi; Trisconi, Kostner, Bianchi; Guggisberg, D’Agostini, Zwerger; Hazen, Emmerton, Lhotak; Lauper, Goi, Berthon; Mazzolini.

Notes: Bienne sans Lofquist (blessé), Micflikier, Steiner (malades), Nussbaumer (avec l’équipe de Suisse M20) ni Valentin Lüthi (avec Ajoie). Ambri-Piotta sans Müller, Pinana, Stucki (blessés), Taffe (étranger surnuméraire), Kubalik (avec la République tchèque), Monnet, Trunz (surnuméraires), Hrabec ni Moor (avec les Ticino Rockets).

Articles correspondant: Actualités »