Vous êtes ici

Les Suisses déçus et réalistes

Reto Suri: "C'est terriblement frustrant"

Bien sûr, les mines étaient tristes mais les Suisses n'étaient pas complètement effondrés non plus par leur nouvelle élimination face à la Suède (1-3) en quarts de finale du Championnat du monde.

(ats) La Suède reste une citadelle imprenable pour les Suisses. Ils ne sont toujours pas parvenus à battre les Scandinaves dans un match à élimination directe. Mais une nouvelle fois, le manque de réalisme est en cause. "C'est vrai nous avons fait un super deuxième tiers-temps, relevait Reto Suri. Mais on n'a pas marqué ce 2-1 voire ce 3-1 qui nous aurait mis en position de force. Puis on a une demi-seconde d'absence et Nylander en profite pour marquer le 2-1." L'attaquant de Zoug ne comprenait pas la décision de l'arbitre de ne pas accorder le but à Schlumpf à la 56e. "Moi j'ai vu le puck dedans donc il y a but. Et la nous aurions pu espérer égaliser avec plus de 4' à jouer."

De son côté, Romain Loeffel se voulait moins catégorique sur l'erreur de jugement de l'arbitre. "Il siffle trop vite c'est sûr. Mais bon, il peut aussi faire des erreurs. C'est sûr qu'elle nous fait mal parce qu'à 3-2... Mais avec des si et des mais...", soulignait le défenseur de Genève-Servette, l'un des meilleurs Suisses du tournoi avec son compère Joël Genazzi.

Quant à Gaëtan Haas, il relevait les détails qui ont finalement coûté une place en demi-finales. "Nous nous étions fixés un objectif à l'intérieur de l'équipe: aller à Cologne. Alors bien sûr on est déçus. Il nous a manqué ce but en power-play ou quand nous avons eu plusieurs occasions au cours de la deuxième période. Quand j'arrive seul devant Lundqvist à 4 contre 5 j'essaie de ne pas trop réfléchir comme lors de mon premier but mais cela n'a pas marché ce coup-ci."

Articles correspondant: Brésil 2014 »