Vous êtes ici

Coupe Spengler: Praplan le renard rusé

Praplan: "Le Canada ne sera pas habitué à tel adversaire"

L'équipe de Suisse s'est brillamment qualifiée pour la finale de la Coupe Spengler. Son attaquant-vedette, Vincent Praplan affirme que la Suisse sera difficile à croquer pour le Team Canada.

(ats) Vincent Praplan a d'abord marqué un but digne des renards les plus rusés. "J'étais dans le prolongement du but. J'ai voulu faire une passe mais il n'y avait pas grand-monde. Le gardien était déjà descendu et j'ai vu qu'il y avait un petit espace en haut à gauche. J'ai essayé de viser le gardien. Le palet a touché le poteau puis une partie de son casque. C'est sûr j'ai eu un peu de chance mais j'avais déjà touché les poteaux une ou deux fois alors ça fait pas de mal."

L'attaquant de Kloten est revenu sur le début de match difficile pour la Suisse. "Nous n'avons pas joué intelligemment surtout sur les fore-checkings. Nous n'étions pas au bon endroit et cela a favorisé les longues passes des Davosiens qui ont pu marquer sur des contres. Heureusement, on a commencé à mieux jouer en deuxième période. Après leur 3-2, on a repris les choses en mains. On a pu marquer deux buts rapidement et les assommer au début du troisième tiers-temps sur un but en supériorité numérique."

Treize heures après la fin de la demi-finale, les Suisses retrouveront le Team Canada sur la glace. Est-ce vraiment envisageable ? "C'est sûr que ce n'est pas la préparation idéale. Mais ça fait un bout de temps que je n'ai pas disputé une finale alors je trouverai encore des forces pour deux heures supplémentaires. Je pense que pour le Team Canada, ce sera difficile de retrouver une sélection nationale face à eux. Les deux équipes ont connu la même préparation avec peu d'entraînement avant la compétition."

Articles correspondant: Actualités »