Vous êtes ici

Courses de Bienne

L’Italien Hermann Achmüller s’adjuge les 100 «Kils»

Grand favori de la 60e édition des 100 Km, Hermann Achmüller n’a pas failli. L’Italien a remporté samedi matin l’épreuve reine des Courses de Bienne en 7h29’29. Il a devancé le Seelandais Rolf Thallinger, vainqueur l’année dernière, de près de quatre minutes.

Hermann Achmüller a assumé son statut de favori sur les routes du Seeland (photo CK)

Christian Kobi

Il est venu, il a vu, il a vaincu. Sans surprise, Hermann Achmüller s’est montré le plus rapide sur les routes sombres et trempées du Seeland. Mais l’Italien, qui avait bouclé son premier hectokilomètre il y a cinq ans sous les 7 heures, ne s’est pas montré aussi dominateur qu’attendu. «J’ai connu une crise peu après la mi-course jusqu’au kilomètre 70. C’était dur mais j’ai réussi à la surmonter», lâchait-il à peine la ligne d’arrivée franchie.

Son poursuivant le plus menaçant, le Seelandais de Büren Rolf Thallinger, a profité de ce passage à vide pour faire petit à petit son retour, jusqu’à le talonner à moins d’une minute. «J’ai vu que je me rapprochais, mais Achmüller a fait valoir son expérience et n’a rien lâché», souffle Thallinger, qui peut se consoler avec le titre de champion de Suisse de la discipline. C’est la 6e fois, en 13 participations, qu’il monte sur le podium des 100 «Kils».    

La belle histoire de Claudia Bernasconi

Chez les dames, la surprise est venue de Claudia Bernasconi. La résidente de La Tour-de-Peilz s’est imposée en 8h53’33 pour sa première participation aux 100 Km. «C’est même la première fois de toute ma vie que je courais une telle distance», sourit celle qui a donné naissance à une petite fille il y a un peu plus de cinq mois. «C’est dingue ce qui m’arrive, je peine à réaliser.» 

Le Journal du Jura reviendra longuement sur les diverses déclinaisons des Courses de Bienne dans son édition de lundi (print et epaper).

Articles correspondant: Actualités »