Vous êtes ici

Diamond League: Sprunger moyenne

Coup d'arrêt pour Lea Sprunger, record du monde du mile pour Hassan

Lea Sprunger n'a pas amélioré sa meilleure performance sur 400 m haies cette saison lors du meeting de Monaco. La Vaudoise a terminé 6e en 55''60, loin de la fusée Sydney McLaughlin.

(ats) Ce meeting Herculis de Monaco, 9e étape de la Diamond League, terminait un important bloc pour la Nyonnaise. Après sa sortie encourageante à Athletissima en 55''24, cette course monégasque sonne comme un coup d'arrêt dans sa progression.

Tout devant, Sydney McLaughlin a imposé sa loi avec une facilité déconcertante. A même pas 20 ans, l'Américaine est un phénomène qui a déjà couru en 52''75. A Monaco, elle a coupé la ligne en 53''32 pour établir une nouvelle meilleure performance mondiale de l'année.

La réunion au stade Louis II a donné lieu, comme le veut désormais la logique, à de magnifiques chronos. A commencer par le record du monde du mile de Sifan Hassan. La Néerlandaise d'origine éthiopienne a réussi la meilleure marque mondiale de tous les temps en 4'12''33. Elle a ravi le record du monde à la Russe Svetlana Masterkova (4'12''56) qui datait de 1996 à Zurich. Sans rien enlever à la course de la Néerlandaise, il faut aussi reconnaître que le mile n'est pas une discipline très prisée des meetings.

Le 800 m des messieurs a lui aussi réservé une superbe performance grâce à Nijel Amos. Le Botswanais a couvert les deux tours de piste en 1'41''89. Le quatrième homme le plus rapide sur la distance (1'41''73) a réalisé une course parfaite. A noter le retour du Français Pierre-Ambroise Bosse, 9e en 1'45''43.

Sur le 100 m masculin, c'est "l'ancien" Justin Gatlin qui a rappelé à la jeune garde, symbolisée par Noah Lyles, que le Guépard avait encore du jus. Il a effacé la ligne droite en 9''91. Lyles, très rapide sur 200 m à Athletissima (19''50), a terminé un centième derrière.

Le concours à la perche a permis au public de s'enflammer et à Piotr Lisek de battre son record établi à Lausanne. Le Polonais s'est envolé à 6m02, soit un centimètre de plus que dans la capitale vaudoise. Lisek, qui a tenté 6m06, a battu Armand Duplantis (5m92) et le revenant brésilien Thiago Braz (5m92).

Articles correspondant: Actualités »