Vous êtes ici

Melbourne: un premier coup de tonnerre

Andy Murray annonce sa retraite pour cette année

Andy Murray jouera-t-il lundi à Melbourne le dernier match de sa carrière ? "C'est possible", a révélé l'Ecossais lors d'une conférence de presse poignante.

(ats) "L'idée est de jouer jusqu'au mois de juillet pour écrire la fin de l'histoire à Wimbledon, explique-t-il. Mais est-ce que je serai capable de tenir encore six mois`? Je l'ignore." Opposé à Melbourne au Champion de Doha Roberto Bautista Agut (no 22), Andy Murray sait que ses chances de victoire dans ce premier tour sont proches du néant. Toujours en proie à des douleurs à sa hanche opérée il y a une année à Melbourne justement, il évolue aujourd'hui à des années lumières du niveau qui lui avait permis de s'emparer de la place de no 1 mondial à l'automne 2016.

"J'ai annoncé en décembre à mon équipe cette décision de dire stop après Wimbledon. Je n'arrive pas à prendre le pas sur la douleur", avoue l'Ecossais, 230e mondial aujourd'hui, qui a payé au prix fort les efforts démentiels fournis en 2016 pour ravir à Novak Djokovic la place de no 1 mondial. Il avait, ainsi, enlevé cinq tournois de rang - Pékin, Shanghaï, Vienne Paris-Bercy et le Masters - au cours d'un automne phénoménal. Mais son corps devait lâcher pour de bon après sa demi-finale de Roland-Garros perdue devant Stan Wawrinka en juin 2017.

Membre à part entière du "Big Four" avec Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic, Andy Murray quittera la scène avec un palmarès somptueux: trois titres du Grand Chelem - US Open 2012 et Wimbledon 2013 et 2016 -, deux médailles d'or aux Jeux et un Masters pour un total de 45 victoires en tournoi sans oublier la Coupe Davis en 2015. Il aura redonné toutes ses lettres de noblesse au tennis britannique qui recherchait désespérément un ambassadeur depuis la dernière victoire de Fred Perry à Wimbledon en 1936.

Articles correspondant: Actualités »