Vous êtes ici

Deux terroristes présumés expulsés du Tessin

Terrorisme: deux individus expulsés après leur arrestation au Tessin

Les deux personnes arrêtées dimanche au centre d'enregistrement de Chiasso pour menace sur la sécurité intérieure de la Suisse seront expulsées. Il s'agit d'un couple, dont l'homme est un frère de l'auteur présumé de l'attentat de Marseille, a annoncé fedpol mardi.

(ats) Il est connu des services de police étrangers pour ses liens avec la mouvance terroriste djihadiste, lit-on sur le site de l'Office fédéral de la police (fedpol). Toutefois, à ce stade, son éventuelle implication dans l'attentat de Marseille n'est pas claire.

Mesure de police administrative, l'expulsion du couple a été ordonnée mardi par fedpol sur la base de la Loi sur les étrangers. Les deux personnes vont être placées en détention en vue de leur expulsion vers la Tunisie, a précisé à l'ats Cathy Maret, porte-parole de fedpol.

Les autorités cantonales et fédérales travaillent de concert sur cette affaire, comme toujours dans la lutte anti-terroriste, souligne fedpol.

Plus tôt dans la journée, l'agence de presse italienne Ansa, en se référant au journal italien La Provincia di Como, avaient indiqué les individus interpellés étaient des requérants d'asile tunisiens liés à Ahmed Hanachi.

Un autre frère d'Ahmed Anachi, Anis, a été arrêté récemment à Ferrare, dans le nord de l'Italie, ajoute Reuters. Ancien combattant de l'Etat islamique en Syrie, il serait à l'origine de la radicalisation de son frère.

Dimanche 1er octobre, deux femmes ont été tuées à l'arme blanche à la gare principale de Marseille. Selon des témoins, l'assaillant a crié "Allah Akbar" avant d'être abattu par des militaires. L'Etat islamique a revendiqué ces attaques. Le Parquet de Marseille et le Parquet antiterroriste de Paris sont en charge de l'enquête.

Articles correspondant: Suisse »