Vous êtes ici

Le PDC Fribourg lance sa campagne électorale

Le PDC Fribourg lance sa campagne pour les élections fédérales 2019

Le PDC Fribourg lance sa campagne en vue des élections fédérales du 20 octobre. Le principal enjeu pour les démocrates-chrétiens est constitué par la succession du conseiller national Dominique de Buman, 62 ans, qui se retire après quatre législatures à Berne.

(ats) Le lancement de la campagne s'est déroulé jeudi soir lors d'une assemblée de délégués tenue à Châtel-St-Denis (FR). Les quelque 150 participants ont notamment pu écouter le discours prononcé par le vice-président du PDC suisse, le ministre jurassien des finances Charles Julliard, qui a insisté sur la nécessité pour la Suisse de pratiquer l'ouverture et non le cloisonnement.

La soirée a donné l'occasion du traditionnel passage en revue des candidates et des candidats qui vont combattre pour au moins garantir les trois sièges du PDC Fribourg, dont celui au Conseil des Etats de Beat Vonlanthen, qui forme un duo avec le socialiste Christian Levrat à la Chambre des cantons.

Pour le Conseil national, le maintien du siège de la sortante Christine Bulliard-Marbach, une Singinoise de 59 ans, paraît acquis. La lutte sera intéressante pour la succession de Dominique de Buman. Dauphin de l'ancien syndic de Fribourg, le Broyard Eric Collomb était donné à nouveau partant et bien placé. Ce dernier a finalement renoncé en février.

En effet, Eric Collomb aurait voulu que Dominique de Buman lui cède sa place au Conseil national dès la session de juin. Faute d'avoir obtenu raison sur ce point, il a retiré sa candidature, laissant le champ libre à un poids lourd du Grand Conseil, le Singinois Bruno Boschung, 56 ans, président du législatif cantonal en 2017.

Le scénario fait craindre aux francophones la perte d'un siège au profit de la minorité alémanique du canton. Il pourrait en cas de statu quo en octobre signifier la présence de trois germanophones PDC dans la députation fribourgeoise sous la coupole, sachant que le conseiller aux Etats sortant Beat Vonlanthen est lui aussi Singinois.

Du coup, si le PDC Fribourg ne gagne pas un troisième siège au Conseil national, il se retrouverait privé de représentant francophone. D'où un certain malaise. En attendant le résultat des courses, la liste pour le Conseil national comprend, outre Christine Bulliard-Marbach et Bruno Boschung, cinq autres noms.

Il y a la Sarinoise Francine Defferrard, 51 ans, la Broyarde Anne Meyer Loetscher, 46 ans, la Gruérienne Marie-France Roth Pasquier, 50 ans, le Fribourgeois de la ville Bernhard Altermatt, 41 ans, et le Veveysan Jean-Luc Mossier, 56 ans. Au final, la liste compte quatre femmes et trois hommes.

Pour le Conseil d'Etat, le PDC Fribourg peut espérer un renouvellement de la confiance accordée il y a quatre ans à Beat Vonlanthen, 61 ans, conseiller d'Etat entre 2004 et 2016. Le ticket qu'il forme avec Christian Levrat, président du Parti socialiste suisse, sera contesté cependant, notamment par la libérale-radicale Johanna Gapany, une Bulloise de 30 ans.

A côté de la liste senior, le PDC Fribourg sera renforcé par quatre listes issues des Jeunes démocrates-chrétiens, sous-apparentés. Ces dernières rassemblent pas moins de 28 candidats, dont onze femmes. Elles représentent le Grand-Fribourg, le sud du canton, la partie alémanique et la zone Sarine-Campagne-Broye.

Articles correspondant: Suisse »