Vous êtes ici

Hôpital de Moutier

Voie libre à la recherche de solutions d’avenir

La recherche de solutions pour pérenniser l’Hôpital de Moutier (HDM) peut enfin reprendre. Le Conseil exécutif bernois a pris connaissance de la décision du Gouvernement jurassien de retirer sa requête visant à empêcher toute modification de la société HDM SA auprès du Tribunal fédéral, requête qui a créé une vive insécurité pour l’avenir de l’établissement hospitalier.

Tant qu’une piste plus prometteuse ne sera pas présentée, le Conseil exécutif n’est pas disposé à suspendre la vente de l'hôpital de Moutier. Photo: archives

Le gouvernement cantonal bernois se réjouit de pouvoir renouer plus sereinement le dialogue intercantonal, le Gouvernement jurassien ayant décidé de se rétracter sans condition après deux mois de blocage. Ainsi, le Tribunal fédéral ne se prononcera pas sur le sort de l’Hôpital de Moutier. Pour le canton de Berne, la priorité est et a toujours été de maintenir les sites hospitaliers dans le Jura bernois, avec les emplois qui leurs sont liés, et non pas d’alimenter les considérations politiques.

Incertitude nuisible
Le retrait de l’action en justice de la République et Canton du Jura permet au canton de Berne de poursuivre ses efforts en vue de trouver la meilleure solution pour l’établissement prévôtois. Les instances dirigeantes de l’Hôpital de Moutier vont tenter de rattraper le retard accumulé et de réparer le dégât d’image causé par la saisie du Tribunal fédéral et le battage médiatique qui s’en est suivi. Elles s’y attacheront notamment dans le cadre d’un groupe de travail intercantonal, qui doit pouvoir travailler à l’abri de pressions politiques et médiatiques.

L’incertitude qui règne à Moutier nuit au fonctionnement de l’Hôpital de Moutier et du site de Saint-Imier de l’Hôpital du Jura bernois (HJB), ainsi qu’à la planification hospitalière du canton. La direction et le personnel ont besoin de stabilité et de sécurité. Le conseil d’administration de l’HJB a décidé l’été dernier d’engager la vente de l’hôpital de Moutier. Un site hospitalier privé ou public s’inscrirait dans la planification cantonale, la liste hospitalière bernoise comptant déjà d’autres établissements privés.

Urgence
La recherche d'une solution durable pour l'avenir de l'établissement de Moutier est urgente, car le paysage hospitalier évolue rapidement. Tant qu’une piste plus prometteuse ne sera pas présentée, le Conseil exécutif n’est pas disposé à suspendre la vente. Mais la vente n’est qu’une possibilité parmi d’autres. Le gouvernement bernois a proposé plusieurs fois la reprise du site hospitalier prévôtois par trois actionnaires,la République et Canton du Jura, le canton de Berne et un acteur privé. L’un des cantons pourrait ensuite vendre ses parts une fois le destin cantonal de Moutier définitivement scellé. Maintenant que la République et Canton du Jura a retiré son action au Tribunal fédéral, le Conseil-exécutif espère de voir les discussions reprendre dans un cadre confédéral plus propice à la recherche de solutions, comme il l’avait souhaité dès le départ.

CBE

Articles correspondant: Région »